Agenda

Journées de la mesure

Du Mardi 21 Juin 2016 -  08:00
au Mercredi 22 Juin 2016 - 17:00

En partenariat avec les J'M (Journées nationales de la mesure) du CFM, le Réseau Mesure veut créer une exposition où les sociétés spécialisées dans la mesure se reconnaissent. La 1ère édition est prévue les 21 et 22 juin 2016 à Toulouse.

L e Réseau Mesure est une association loi 1901 à but non lucratif regroupant des entreprises spécialisées dans l'instrumentation et la mesure. Créé en avril 2002, autour et à l'initiative de chefs de TPE et PME situées dans le Val-d'Oise, le Réseau Mesure compte aujourd'hui près de 130 entreprises adhérentes dans toute la France.

Si son rôle est notamment de renforcer la compétitivité des entreprises en répondant à leur besoin de développement, le Réseau Mesure a décidé d'ajouter une nouvelle corde à son arc, en devenant organisateur de salon. « Parmi les retours de nos adhérents, un certain nombre d'entre eux se reconnaissait de moins en moins dans les salons actuels, la mesure n'y étant plus forcément aussi bien mise en avant qu'auparavant. C’est ainsi que l'idée de monter nous-mêmes un salon a commencé à germer il y a deux, trois ans », rappelle Francis-Claude Héraut, gérant de TH Industrie.

Mais comme l'organisation d'un salon ne s'improvise pas, le Réseau Mesure s'est tourné vers un partenaire, le Collège français de métrologie (CFM), organisateur du Congrès international de métrologie (CIM) tous les deux ans et, depuis 2012, des Journées nationales de la mesure (J'M), en alternance avec le congrès. « Les Journées nationales de la mesure se caractérisent notamment par un ensemble d'ateliers pratiques, dont l'accès est payant », explique Sandrine Beaufils, chargée de communication chez Wika Instruments.

La 3è édition des Journées nationales de la mesure, qui se déroulera les 21 et 22 juin 2016 à Toulouse (Haute-Garonne), se verra donc enrichie cette année par une exposition. « Si une vingtaine de sociétés ont déjà répondu par l'affirmative, nous comptons au final sur la présence d'environ 35 exposants, auxquels il faudra ajouter les 15 “sponsors” des J'M. Ce qui devrait représenter au total une cinquantaine d'exposants », avance Francis-Claude Héraut (TH Industrie). « En termes de fréquentation, nous nous fixons comme objectif 500 visiteurs dont 150 payants pour les Journées nationales de la mesure », poursuit-il. Le public visé regroupe tous les intervenants de la chaîne de production.

Rens.: http://cfmetrologie.com/jm.html

Lieu : Toulouse
Contact : http://cfmetrologie.com/jm.html

Retour

logo_80ans


Mesure physique, analyse chimique
Experts en analyses physico-chimiques

Avec plus de 35 ans d'expérience en analyse physico-chimique et une présence dans le monde entier, [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jg.canuet@mesures.com - 01.53.90.17.03
  • Codeur à câble compact et robuste Codeur à câble compact et robuste
    
Le nouveau SG121 de Siko est un codeur à câble qui convient aux applications en milieux difficiles (-40 et +80 °C, résistance aux chocs de 500 g [11 ms] et aux vibrations
 de 100 g [5 à 150 Hz]). Ce nouveau codeur s'adresse notamment aux fabricants de machines.

    Lire la suite >
  • Capteur 3D laser
 Capteur 3D laser

    SmartRay a annoncé un nouveau modèle de capteur 3D laser, l’ECCO 95.200. Conçu pour les applications à grand champ de vision, il convient notamment à des applications d'inspection.

    Lire la suite >
  • Logiciel de détection de défauts de surface
 Logiciel de détection de défauts de surface

    Ametek Surface Vision propose une nouvelle version de son logiciel d'inspection de surface SmartView. Elle comprend de nouvelles fonctions et une nouvelle interface utilisateur plus intuitive

.
    Lire la suite >
TPM
Total Productive Maintenance, ou maintenance productive totale. La TPM est une méthode d'organisation qui a pour but d'assurer une productivité maximale des équipements sur toute leur durée de vie. Elle regroupe l’ensemble des actions qui visent au zéro panne, zéro déchet, zéro accident et qui concourent à la qualité des produits fabriqués. Tous les acteurs de la production doivent être impliqués. En particulier, l’équipement doit être pris en charge par son utilisateur (l’opérateur de fabrication) : c’est en effet lui qui est le mieux placé pour le vérifier tous les jours. Il peut aussi réaliser quelques opérations de maintenance simples, comme par exemple reserrer un joint ou un écrou…