« Il ne faut pas assimiler la fabrication additive à la contrefaçon »

Rédigé par  vendredi, 24 mai 2019 17:00
La fabrication additive regroupe plusieurs procédés industriels, qui permettent tous de s'affranchir de certaines contraintes liées aux procédés de fabrication classiques, comme l'usinage. Cette simplification engendre-t-elle un risque accru de contrefaçons? Les politiques se saisissent de la question. Pour Nicolas Parascandolo, chargé de professions au Symop, la fabrication additive ne pose pas de problèmes spécifiques de ce point de vue, et le corpus juridique existant est tout à fait compatible avec cette technologie.

Connectez-vous pour lire la suite

Aide ? Créer un compte
Dernière modification le vendredi, 24 mai 2019 17:00
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans


Capteurs et transmetteurs
Pression différentielle Deltabar PMD75

Le transmetteur de pression différentielle Deltabar PMD75 avec capteur piézorésistif et membrane métallique [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jg.canuet@mesures.com - 01.53.90.17.03
AS-i Safety at Work
AS-i Safety at Work, la version sécurisée d’AS-I, transmet des données standard et des données de sécurité sur un seul et même système de bus.

La solution AS-i Safety at Work ne nécessite que deux composants supplémentaires : un moniteur de sécurité et des esclaves de sécurité. Il est donc inutile de faire appel à un automate de sécurité ou à un maître spécial. Le moniteur de sécurité surveille les entrées sûres qui sont scrutées par les esclaves de sécurité, effectue avec elles les opérations logiques nécessaires et assure, si besoin est, une coupure sûre des sorties via des relais de sécurité intégrés.