Système de vision industrielle compact

Rédigé par  mercredi, 04 décembre 2013 15:40

Le système de vision compact, durci et sans ventilateur CVS-1457RT, qu’introduit National Instruments, dispose de deux ports Gigabit Ethernet (GigE) Vision. Ils supportent le déclenchement déterministe de caméras via le réseau Ethernet et des entrées/sorties basées sur FPGA.

# Système d’exploitation temps réel, Atom 1,6 GHz avec 2 Go de mémoire non volatile

# Support de l’architecture LabView RIO

# Compatible avec les caméras PoE les plus récentes et les caméras non PoE

# Entrée codeur (RS-485), 2 ports USB, port VGA et entrées/sorties TTL

# Support de la technologie PoE (Power over Ethernet)

# Intégration facile dans des chaînes d’outils existantes

Dernière modification le mercredi, 04 décembre 2013 16:05
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans


Non classé
Dynamique des structures

De l’acquisition aux résultatsL’analyse de structure est un puissant outil pour comprendre le comportement [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Alimentations de laboratoire Alimentations de laboratoire
    En plus d’être compactes et silencieuses (via une régulation automatique du ventilateur), les alimentations de laboratoire de la série NGE100 de Rohde & Schwarz intègrent des voies isolées galvaniquement pouvant être connectées en série ou en parallèle pour augmenter les tensions ou les puissances de sortie.
    Lire la suite >
  • Système d’entrées/sorties décentralisé Système d’entrées/sorties décentralisé
    Le nouveau système d’entrées/sorties décentralisé Simatic ET 200SP HA de Siemens a été est développé pour l’industrie des procédés.
    Lire la suite >
  • Capteur de couple Capteur de couple
    La gamme de mesure du capteur de couple T22 de HBM s'étend répondant ainsi aux besoins de mesures de petits couples, notamment dans l’industrie du roulement.
    Lire la suite >
CompactFlash
Les mémoires Flash sont un type particulier de mémoire morte qui s'apparente à la technologie EEPROM (Electrically Erasable Programmable Read-Only Memory). Il s’agit de mémoires non volatiles, c'est-à-dire que les données qu'elles contiennent sont conservées en l'absence d'alimentation électrique, mais elles peuvent être modifiées aisément par application d'un courant.