Sick et Universal Robots collaborent

Rédigé par  jeudi, 08 février 2018 11:40
Sick et Universal Robots collaborent Sick

Les deux sociétés ont développé deux applications innovantes destinées à la robotique collaborative.

L’allemand Sick, l’un des principaux fabricants mondiaux de capteurs pour la logistique, l’automatisation industrielle et des procédés, et Universal Robots (UR), entité danoise de l’américain Teradyne spécialisée dans les robots collaboratifs (cobots), ont uni leurs forces pour créer deux applications innovantes destinées à la robotique collaborative.

Ces applications allient les avantages des cobots de l’américain à l’efficacité et la sécurité des capteurs de l’allemand. L’objectif est d’automatiser tout processus de fabrication dans lequel les robots travaillent aux côtés des opérateurs, en les libérant des tâches répétitives, dangereuses ou nécessitant d’importants efforts physiques pour les recentrer sur des activités à plus forte valeur ajoutée.

La première solution repose sur deux capteurs de Sick (Lector63X et MicroScan) connectés à un cobot d’Universal Robots, pour permettre d’identifier et de positionner les pièces. La solution est destinée aux tâches telles que les opérations de pick and place, de contrôle qualité, d’emballage et bien d’autres processus logistiques.

La seconde solution met en œuvre le capteur Inspector PIM60 de l’allemand, pour les opérations de reconnaissance de position des pièces et de nombreuses tâches de production, des opérations de pick and place aux processus de contrôle qualité. La caméra envoie des données au robot de l’américain, qui est ainsi capable de reconnaître la position et l’orientation des pièces.

Grâce au plug-in URcap développé par Sick et intégré à la plate-forme de développement Universal Robots+, la programmation et la mise en service sont facilitées, d’où un gain de temps non négligeable.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

Pas d'événement

Non classé
Dynamique des structures

De l’acquisition aux résultatsL’analyse de structure est un puissant outil pour comprendre le comportement [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Barrières de sécurité pour petites distances Barrières de sécurité pour petites distances
    Les nouveaux rideaux lumineux et barrières immatérielles de sécurité de la série SLC/SLG 240 COM de Schmersal conviennent aux applications avec une petite distance de sécurité.
    Lire la suite >
  • Analyseur de soufre dans le pétrole Analyseur de soufre dans le pétrole
    Horiba a complété sa gamme d’analyseurs de soufre, avec le modèle portable SLFA-60. Destiné à la détermination de la teneur en soufre dans les schistes bitumineux, le pétrole brut traditionnel et les autres produits pétroliers, cet appareil affiche une étendue de mesure double (0 à 9,9999 %) de celle du modèle qu’il remplace.
    Lire la suite >
  • Caméras industrielles Caméras industrielles
    IDS a lancé une nouvelle génération de caméras industrielles de la famille uEye SE. Les nombreuses variantes proposées la rendent compatible avec une grande variété d'applications.
    Lire la suite >
Run Time
Version exécutoire d’un logiciel. La plupart des logiciels industriels comportent une version dite de “développement” qu’utilise le développeur pour créer un applicatif opérationnel. Cet applicatif est ensuite compilé et chargé dans la (ou les) machines (s) cible. C’est cet applicatif que l’on appelle le “run time”. Le run time ne peut pas être modifié (sauf les paramétrages prévus lors de la conception du logiciel). Souvent, les éditeurs de logiciels vendent une version “développement” et font payer des royalties pour les versions “run-time” (les royalties sont calculées en fonction du nombre de postes déployés).