Rockwell Automation sort un automate programmable à la carte

Rédigé par  vendredi, 13 juillet 2018 16:05

Dernier-né de la famille Allen-Bradley Micro800, le nouveau Micro870 se montre personnalisable et évolutif pour simplifier la programmation de machines autonomes diverses.

Rockwell Automation vient d’agrandir sa gamme d’automates programmables Allen-Bradley Micro800 avec la sortie du modèle Micro870, conçu pour simplifier l’architecture de contrôle des machines autonomes de grande taille. Avec 8 modules d’extension et 304 points d’entrées/sorties (E/S) disponibles, il permet la prise en charge de micro applications avec un haut niveau de personnalisation et d’évolutivité. Le temps de développement est également réduit grâce aux 280 Ko de mémoire et aux possibilités de programmation modulaire comptant jusqu’à 20 000 instructions.

Le Micro870 communique facilement avec d’autres réseaux, équipements ou IHM au travers de ports Ethernet, USB et série embarqués. Toujours dans un esprit de simplification, la dernière version V11 du logiciel Connected Components Workbench fournit un environnement unique pour la programmation du contrôleur, ainsi que pour la configuration de terminaux graphiques PanelView 800, de variateurs PowerFlex, de servovariateurs Kinetix ou d’autres composants encore. Notons par ailleurs que cette version 11 comprend un nouvel outil de conversion qui facilite la mise à niveau des automates MicroLogix vers la gamme Micro800.

Dernière modification le vendredi, 13 juillet 2018 16:05
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

05/03/2019 - 08/03/2019
Global Industrie
12/03/2019 - 14/03/2019
CFIA
13/03/2019 - 13/03/2019
Journée technique du CFM
26/03/2019 - 28/03/2019
Sepem industries Toulouse
01/04/2019 - 05/04/2019
Foire de Hanovre

Capteurs et transmetteurs
Radar de niveau Micropilot FMR10/FMR20

Micropilot FMR10/FMR20 -Pour les cuves de stockage et le domaine de l’eauEndress+Hauser frappe un grand [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Régulateur PID

La régulation a pour objectif de maintenir à un niveau prédéterminé un paramètre de process (une température, une pression, un niveau, un débit, une position, une vitesse, etc.). Pour ce faire, le régulateur agit sur une valeur réglante (pour par exemple commander une résistance chauffante, une vanne, un robinet, un moteur, etc.).

Le régulateur PID est de loin le régulateur le plus répandu et le plus facile à mettre en œuvre. Ce type de régulation (voir aussi la définition de ce terme) consiste à associer trois actions :

  • action proportionnelle (P) : la grandeur de sortie du régulateur est directement proportionnelle à l’écart entre la grandeur mesurée et la valeur de consigne. Avec ce type de régulation, la valeur mesurée n’atteint jamais la valeur de la consigne : le rôle du régulateur est de minimiser cet écart.
  • action intégrale (I) : l’action intégrale permet d’annuler l’écart entre la mesure et la consigne et donc d’améliorer la précision de la régulation. Elle consiste à réaliser une intégration (au sens mathématique du terme) de l’écart. L’action intégrale est pratiquement toujours associée à une action proportionnelle.
  • action dérivée : celle-ci consiste à dériver (au sens mathématique du terme) l’écart entre la mesure et la consigne. L’action dérivée permet de raccourcir le temps de réponse de la régulation et de stabiliser la régulation (lorsque les variations de la grandeur contrôlée sont rapides). L’action dérivée est complémentaire de l’action proportionnelle.