MiR a encore triplé ses ventes en 2018

Rédigé par  vendredi, 01 mars 2019 14:20

Le fabricant de robots mobiles autonomes enregistre un triplement de ses revenus pour la deuxième année consécutive, dû notamment aux besoins en logistique pour la fabrication sur-mesure de masse.

Le fabricant danois de robots mobiles autonomes collaboratifs Mobile Industrial Robots (MiR), entré dans le giron de l’américain Teradyne en avril dernier, a annoncé le triplement de son chiffre d’affaires 2018 par rapport à 2017, rappelant qu’il avait déjà triplé ses revenus lors de l’exercice précédent. Ces revenus en forte augmentation, dont plus d’un quart est réalisé aux Etats-Unis, proviennent principalement de ventes conclues avec des multinationales qui investissent dans des flottes de robots mobiles pour optimiser leur logistique interne et gagner en compétitivité au niveau de la production et de la chaîne d’approvisionnement.

« Nos robots aident ces entreprises à suivre la tendance croissante vers le sur-mesure de masse pour lequel elles doivent fabriquer une grande diversité de produits personnalisés en lots de petite quantité, ce qui requiert de l’agilité dans les installations de production au travers d’une logistique souple et facilement adaptable », explique Thomas Visti, CEO de MiR. Le lancement en 2018 du robot  MiR500 capable de collecter, transporter et livrer des palettes, a ainsi contribué à booster les ventes du fabricant.

Pour connaître une croissance similaire en 2019, voire plus élevée, MiR va poursuivre sa politique de développement de nouveaux modèles, avec à la clé l’embauche d’une centaine de collaborateurs et l’ouverture de bureaux aux Etats-Unis, en Chine et au Japon. Il compte également élargir l’éventail de sociétés pouvant bénéficier de ses produits, en lançant le programme « mobile robots as a service » destiné aux industriels habitués à utiliser des équipements en leasing.

Dernière modification le vendredi, 01 mars 2019 14:20
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

23/05/2019 - 23/05/2019
A3P Métrologie
04/06/2019 - 04/06/2019
Automation Class Factory
05/06/2019 - 06/06/2019
Atmos’Fair
05/06/2019 - 05/06/2019
Journée technique du CFM
12/06/2019 - 13/06/2019
Expo Biogaz
17/06/2019 - 23/06/2019
Salon international de l'aéronautique et de l'espace
18/06/2019 - 18/06/2019
Energy Class Factory
18/06/2019 - 18/06/2019
Innovations Day France 2019

Mesure physique, analyse chimique
Experts en analyses physico-chimiques

Avec plus de 35 ans d'expérience en analyse physico-chimique et une présence dans le monde entier, [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Sources de bruit calibrées Sources de bruit calibrées
    Les sources de bruit à haut Excess Noise Ratio (ENR) NC3600 de Noisecom (Wireless Telecom Group) sont destinées aux tests OTA (Over-The-Air) dans le cadre de la caractérisation des chipsets 5G et des composants dans les bandes millimétriques.
    Lire la suite >
  • Robot pour l'industrie agroalimentaire Robot pour l'industrie agroalimentaire
    
Stäubli Robotics présente sa dernière génération de robots SCARA TS2. Dotés d'une structure fermée, ils répondent aux contraintes de travail en environnements sensibles, comme dans l'industrie agroalimentaire.
    Lire la suite >
  • PC pour connexion vers le cloud
 PC pour connexion vers le cloud

    Siemens a ajouté le Simatic IPC127E à sa gamme de PC industriels. Il peut être utilisé comme passerelle, et permet de gérer les données directement dans l’environnement de production.

    Lire la suite >
DRAM
Dynamic Random Access Memory, mémoire à accès aléatoire. Les RAM se présentent sous la forme de circuits intégrés et sont indispensables à l’exécution de n’importe quel programme applicatif ou à l’affichage d’une image.
Les RAM sont des mémoires non volatiles, c’est-à-dire qu’elles perdent leur contenu dès qu’elles ne sont plus alimentées (on parle aussi de “mémoire vive”).
Les DRAM sont des RAM “dynamiques”, qui nécessitent d’être rafraîchies plusieurs milliers de fois par seconde pour conserver leurs informations. Elles s’opposent aux RAM “statiques”, qui n’ont pas besoin d’être rafraîchies.