Les préhenseurs d’OnRobot s’invitent aux bras de robots de toute marque

Rédigé par  vendredi, 22 mars 2019 15:05

Le spécialiste des outils de bras de robot lance un kit de conversion de signaux permettant d’adapter directement ses préhenseurs aux bras de robots de différents constructeurs.

Le danois OnRobot, fabricant d’outils de bras de robot, va profiter du salon Automate 2019 qui se tiendra début avril à Chicago, pour présenter le Digital I/O Converter, son nouveau kit de conversion capable d’adapter de façon transparente ses préhenseurs à une large gamme de robots traditionnels ou de cobots de marques diverses. Cet appareil répond aux problèmes de compatibilité des signaux d’Entrées/Sorties souvent rencontrés lors de l’intégration d’outils au bout des bras de robots de différents constructeurs.

Le Digital I/O Converter comporte dix packages de conversion de signaux NPN en PNP permettant l’adaptation directe des préhenseurs RG2, RG6, Gecko et VG10 aux bras de robots Kuka, Fanuc, Yaskawa, Kawasaki, Doosan, Nachi et Techman.

Le kit comprend également une plaque d’adaptation de la bride de montage standard d’OnRobot à celle du bras du robot.

« La mission d’OnRobot consiste à faciliter et accélérer le déploiement d’applications de robotique collaborative », explique le Pdg d’OnRobot, Enrico Krog Iversen, rappelant « qu’il s’agit du segment de l’automatisation industrielle à la plus forte croissance et qui devrait être multiplié par un facteur dix d’ici 2025 ».

Dernière modification le vendredi, 22 mars 2019 15:05
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

Pas d'événement

Capteurs et transmetteurs
Pression absolue et relative Cerabar M PMP51

Le transmetteur de pression numérique Cerabar PMP51 avec cellule de mesure piézorésistive et membrane [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Freeware
Freeware est la contraction de “free software” et signifie “logiciel libre de droit”, c’est-à-dire gratuit. Les logiciels libres ne sont en général pas proposés avec le code source et ils ne peuvent donc pas être modifiés.
Il ne faut pas confondre freeware et “open source” (ici, le code source est accessible à tous).