Schneider acquiert le grenoblois Itris Automation

Rédigé par  vendredi, 12 avril 2019 16:26

La plate-forme IoT EcoStruxure du groupe français s’enrichit des outils de génie logiciel d'Itris qui améliorent la qualité et le temps de programmation des PLC.

Le groupe Schneider Electric, spécialisé dans la transformation numérique de la gestion de l’énergie et des automatismes, a récemment acquis la société grenobloise Itris Automation Square, qui fournit des outils de développement pour les automates programmables industriels (PLC). Ces solutions de génie logiciel visent en particulier l'amélioration de la qualité des codes et la réduction des temps de programmation.

Avec ce rachat, Schneider renforce son offre destinée aux automatismes industriels et répond aux besoins de l’industrie 4.0. « L’expertise d’Itris Automation dans le domaine des applications PLC représente un atout technologique clé pour EcoStruxure, notre architecture et plate-forme système ouverte, interopérable et compatible IoT », précise José Bonomo, directeur Process Automation Control chez Schneider Electric.

Anticipant le changement d’échelle de son activité, Eric Pierrel, directeur général d’Itris Automation Square, se montre également satisfait de « rejoindre le groupe Schneider Electric grâce auquel nous aurons l’opportunité de déployer notre technologie dans le monde entier ».

Dernière modification le vendredi, 12 avril 2019 16:47
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

Pas d'événement

Mesure mécanique, vision et CND
Analyseurs de bruit et vibration

Les analyseurs OROS permettent de mesurer et d'analyser de 2 à + de 1000 voies.Conçus pour de l’analyse [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Freeware
Freeware est la contraction de “free software” et signifie “logiciel libre de droit”, c’est-à-dire gratuit. Les logiciels libres ne sont en général pas proposés avec le code source et ils ne peuvent donc pas être modifiés.
Il ne faut pas confondre freeware et “open source” (ici, le code source est accessible à tous).