Kuka annonce 255 licenciements au sein de son activité Robotique

Rédigé par  vendredi, 13 décembre 2019 14:56

Il y en aura 165 sur le site d’Obernburg et 90 sur celui d’Augsburg, deux villes de Bavière. Au cours des 9 premiers mois de 2019, cette activité a réalisé un chiffre d’affaires de 870M€, en recul de 7,2% par rapport à la même période de 2018, et un EBIT également en baisse.

Dans le cadre d’une restructuration annoncée au premier trimestre 2019, Kuka vient de préciser qu’il devrait y avoir 255 licenciements au sein des deux usines bavaroises de l’activité Robotique – usines qui, actuellement, s’appuient sur 735 personnes.

De façon plus détaillée, 165 licenciements concernent le site d’Obernburg (Bavière) et 90, celui d’Augsburg (Bavière).

« Ensemble avec les représentants des salariés, nous travaillons à créer de bonnes conditions pour l’accompagnement des personnes concernées. Nous sommes conscients des difficultés d’une telle situation et cherchons à finaliser les négociations en cours le plus rapidement possible et le plus efficacement possible. Nous sommes convaincus que la restructuration améliorera la profitabilité de cette activité », a notamment déclaré Klaus König, le président du conseil d’administration de Kuka Robotics.

Au cours des 9 premiers mois de 2019, l’activité Robotique a réalisé un chiffre d’affaires de 870 millions d’euros, en recul de 7,2% par rapport à la même période de 2018, et un EBIT de 60,9M€ contre un EBIT de 105,3M€ un an auparavant. Les commandes ont aussi diminué durant les 9 premiers mois de 2019 : de 14,7% sur un an à 822,3M€.
L’ensemble de l’activité robotique en question s’appuyait, fin décembre 2018, sur 5399 employés. Le chiffre d’affaires 2018 de cette activité a atteint 1,203 milliard d’euros (37% du chiffre d’affaires total de Kuka).

 

Dernière modification le vendredi, 13 décembre 2019 15:53
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

02/09/2020 - 03/09/2020
Expobiogaz
03/09/2020 - 04/09/2020
Sido
16/09/2020 - 17/09/2020
Analyse industrielle
23/09/2020 - 24/09/2020
IoT World + MtoM Embedded
23/09/2020 - 24/09/2020
Microwave & RF
29/09/2020 - 01/10/2020
Carrefour des fournisseurs de l’industrie agroalimentaire (CFIA)
29/09/2020 - 01/10/2020
Sepem Industrie Avignon/Forum de l'électronique
07/10/2020 - 08/10/2020
Forum Labo
14/10/2020 - 15/10/2020
Mesures Solutions Expo

Mesure mécanique, vision et CND
Analyseurs de bruit et vibration

Les analyseurs OROS permettent de mesurer et d'analyser de 2 à + de 1000 voies.Conçus pour de l’analyse [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Nathalie HEURLIN
Chef de publicité
n.heurlin@mesures.com - 02.98.27.79.99
  • Détecteurs de niveau à lames vibrantes Détecteurs de niveau à lames vibrantes
    La nouvelle génération des détecteurs à lames vibrantes Liquiphant FTL51B d’Endress+Hauser communique désormais en Bluetooth, avec l'application propriétaire SmartBlue (Android et iOS).
    Lire la suite >
  • Antenne goniométrique pour localisation Antenne goniométrique pour localisation
    Narda Safety Test Solutions (STS ; groupe L3Harris Technologies) a présenté son antenne goniométrique automatique ADFA 2 (Automatic Direction Finding Antenna). Avec une gamme de fréquence étendue, elle permet, associée au récepteur temps réel SignalShark, de localiser de manière précise et sûre des signaux RF.
    Lire la suite >
  • Transmetteur de point de rosée Transmetteur de point de rosée
    Le transmetteur de point de rosée SF82, développé par Michell Instruments (groupe Process Sensing Technologies) affiche un temps de réponse de 6 s (de -60 à -20 °C) ou 40 s (de -20 à -60 °C), alors que les modèles Easidew sont limités à 5 min.
    Lire la suite >
Benchtop
Un instrument Benchtop, c’est un modèle de table, par opposition aux modèles pour montage en rack et aux modèles portables.