Une croissance de 60 % attendue sur le marché des cobots

Rédigé par  jeudi, 26 janvier 2017 16:07

Le cabinet Technavio prévoit ce taux de croissance annuel élevé sur le marché mondial des robots collaboratifs pour les 5 ans à venir, porté par la forte demande attendue des entreprises en quête de compétitivité, la région Asie-Pacifique en tête.

Le cabinet Technavio vient de publier une étude du marché mondial des robots collaboratifs, aussi appelés cobots, annonçant qu’il devrait suivre un taux de croissance annuel moyen (CAGR) de plus de 60 % de 2017 à 2021. A la fin de cette période, ce marché pourrait alors atteindre 2,1 milliards de dollars. Selon Technavio, l’un des principaux moteurs de cette remarquable croissance est constitué par la forte demande issue des entreprises, et particulièrement des PME, qui cherchent à compenser l’augmentation du coût de la main d’œuvre par l’utilisation de cobots leur permettant de rester compétitives.

Trois segments de marché se situent en tête en termes de revenus. Il s’agit tout d’abord de la manutention de matériel qui devrait connaître un déploiement important de cobots, notamment dans l’automobile. Vient ensuite l’assemblage de composants, où les robots collaboratifs sont tout indiqués pour effectuer des tâches de précision. Porté par la demande des secteurs de l’automobile, de l’électronique et des semiconducteurs, ce segment devrait d’ailleurs afficher le CAGR le plus élevé sur la période. Les opérations de peinture arrivent en troisième position, avec l’emploi de cobots pour réaliser des travaux dans des environnements dangereux pour l’homme. Là encore, les industries citées précédemment sont largement concernées, ainsi que la transformation des métaux.

Au final, il apparaît que la région APAC (Asie-Pacifique), principalement la Chine, le Japon et la Corée du Sud, devrait non seulement représenter la plus grande part de marché au niveau des revenus, mais elle affichera aussi probablement le taux de croissance le plus élevé. Quant aux fournisseurs de cobots, le rapport de Technavio fait ressortir quatre fabricants majeurs, à savoir ABB, Fanuc, Kuka et Universal Robots.

Dernière modification le jeudi, 26 janvier 2017 16:07
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans


Capteurs et transmetteurs
Thermorésistance iTHERM TM411 | Endress+Hauser

Cette thermorésistance iTHERM a été conçue pour répondre aux exigences de l'agroalimentaire et des [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Système d’entrées/sorties décentralisé Système d’entrées/sorties décentralisé
    Le nouveau système d’entrées/sorties décentralisé Simatic ET 200SP HA de Siemens a été est développé pour l’industrie des procédés.
    Lire la suite >
  • Alimentations de laboratoire Alimentations de laboratoire
    En plus d’être compactes et silencieuses (via une régulation automatique du ventilateur), les alimentations de laboratoire de la série NGE100 de Rohde & Schwarz intègrent des voies isolées galvaniquement pouvant être connectées en série ou en parallèle pour augmenter les tensions ou les puissances de sortie.
    Lire la suite >
  • Capteur de couple Capteur de couple
    La gamme de mesure du capteur de couple T22 de HBM s'étend répondant ainsi aux besoins de mesures de petits couples, notamment dans l’industrie du roulement.
    Lire la suite >
DTM
Device Type Manager : il s’agit d’une norme de description des instruments de process (capteurs, vannes, etc.) qui est grosso modo soutenue par les partisans du bus de terrain Profibus. DTM est indissociable de FDT, l’outil d’exploitation des informations contenues dans les instruments.
Emerson Process Management, le leader en instrumentation de process, s’oppose farouchement au concept FDT/DTM et mise sur la technologie DD.