EINEA présente RACE, le robot d'assemblage en électronique

Rédigé par  jeudi, 09 février 2017 16:20

Développée en collaboration avec le Cetim et Sysaxes, cette application innovante vise à démontrer l’apport de la robotique collaborative dans l’amélioration de la productivité et pour le retour au Made in France.

La société EINEA, filiale du groupe Selha, fournit des services d’ingénierie et d’industrialisation de systèmes électroniques visant à optimiser le retour sur investissement tout au long du cycle de vie des produits. Elle vient de dévoiler le robot d’assemblage collaboratif pour l’électronique, RACE, développé en partenariat avec le Cetim, institut technologique de mécanique labellisé Carnot, et Sysaxes, distributeur d’équipements robotiques.

Présenté comme la première application de robotique collaborative dans le domaine de l’assemblage électronique en France, RACE résulte d’une démarche entamée il y a deux ans par EINEA, pour apporter des solutions d’automatisation industrielle évitant le recours à la délocalisation. « La robotique collaborative devient une alternative innovante et abordable pour les entreprises qui souhaitent renforcer la flexibilité de leur processus de production et améliorer leur productivité », explique Christophe Gallet, responsable du projet chez EINEA. C’est d’ailleurs au sein même des sites industriels du groupe Selha que RACE a été installé, afin d’optimiser les différents postes de travail en répartissant les tâches entre les opérateurs et l’automatisme.

Pour promouvoir cette démarche favorisant le retour au Made in France, le projet a été présenté au Ministère du Travail en septembre 2016, ainsi qu’au salon Midest - Convergence pour l'Industrie du futur de décembre dernier.

Dernière modification le jeudi, 09 février 2017 16:20
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

30/01/2018 - 01/02/2018
Sepem Rouen
01/02/2018 - 01/02/2018
Journée technique du LNE
06/02/2018 - 06/02/2018
Journée technique du CFM
06/02/2018 - 07/02/2018
Analyse industrielle
07/02/2018 - 08/02/2018
Pharmapack Europe
07/02/2018 - 08/02/2018
Biogaz Europe
07/02/2018 - 08/02/2018
Enova Lyon

Capteurs et transmetteurs
Radar de niveau Micropilot FMR10/FMR20

Micropilot FMR10/FMR20 -Pour les cuves de stockage et le domaine de l’eauEndress+Hauser frappe un grand [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
PROM
Programmable read-only memory , mémoire programmable à lecture seulement. Il s’agit de circuits intégrés assurant une fonction de mémoire non volatile, c’est-à-dire qui conserve ses informations même lorsque l’alimentation est coupée (alors que ce n’est pas le cas pour les mémoires vives RAM).
L’histoire des mémoires non volatiles présentées en circuit intégré a démarré avec les ROM, qui étaient programmées une fois pour toutes par le fabricant du composant. Il s’agissait donc d’une mémoire morte. Les PROM font un peu la même chose mais ici la programmation est assurée par l’utilisateur lui-même (à l’aide d’un programmateur, qui consiste à appliquer des courants forts de façon à faire fondre des contacts à l’intérieur du circuit). Comme pour les ROM, la programmation est faite une fois pour toutes.
Les EPROM qui ont suivi étaient radicalement différentes : elles pouvaient s’effacer (en appliquant des rayonnements ultraviolets sur la puce du composant, à travers une fenêtre transparente) et pouvaient être reprogrammées ; comme les ROM et les PROM, il s’agit de mémoires non volatiles (par contre, les EPROM ne sont pas des mémoires mortes).
La EEPROM enfin, présente l’avantage d’être effacable électriquement. Bien entendu, elle peut être reprogrammée.