L’industrie mécanique se mobilise pour la robotique collaborative

Rédigé par  jeudi, 23 février 2017 17:34

La FIM, le Cetim, le Symop et l’UNM rappellent les enjeux majeurs que représente pour la France le développement de la robotique collaborative et annoncent la sortie d’une brochure pratique consacrée à ce sujet.

Dans un appel commun, la Fédération des industries mécaniques (FIM), le Centre technique des industries mécaniques (Cetim), le Syndicat des machines et technologies de production (Symop) et l’Union de normalisation de la mécanique (UNM), annoncent la parution d’une brochure pratique intitulée « Enjeux relatifs aux applications robotisées collaboratives ». Ces organisations profitent de l’occasion pour rappeler comme il est important de repenser la configuration des postes de travail et le gain de compétitivité que les PME peuvent obtenir en confiant aux opérateurs les tâches à plus forte valeur ajoutée.

Dans un récent manifeste, le Symop avait souligné le retard pris par la France en investissement productif depuis les années 90 et combien cela pesait encore aujourd’hui sur les entreprises. « Nous devons tirer les enseignements de cette expérience et profiter de la nouvelle opportunité que représentent les applications robotisées collaboratives », conclut ainsi Constant Bernard, président du Symop. Considérée comme l’enjeu même de l’Industrie du futur, la robotique collaborative est un outil indispensable, flexible et polyvalent, selon les quatre organisations, et elle doit être d’autant plus encouragée qu’on assiste au développement de robots plus abordables et facilement programmables. La Direction générale des entreprises (DGE) l’a d’ailleurs inscrite dans les Technologies clés 2020.

Des questions se posent encore sur le cadre réglementaire et normatif pour la mise en œuvre de ces équipements. La présente brochure aborde également ces aspects, en insistant sur l’analyse des risques à prendre en compte.

Dernière modification le jeudi, 23 février 2017 17:34
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

19/09/2017 - 21/09/2017
Enova Paris

Non classé
FAULHABER Spécialiste Systèmes d

Inventé par Dr. Fritz Faulhaber père et breveté en 1958, la bobine á bobinage oblique de FAULHABER [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
LIE
Limite Inférieure d’Explosivité. La LIE d’un gaz ou d’une vapeur est la concentration minimale en volume dans l’air au-dessus de laquelle il peut être enflammé ou, si l'on préfère, la concentration volumique de gaz au-dessous de laquelle il n'y a pas assez de gaz combustible pour assurer la propagation de la combustion dans le mélange en phase gazeuse. De la même façon, on définit la LSE, Limite Supérieure d’Explosivité.