L’industrie mécanique se mobilise pour la robotique collaborative

Rédigé par  jeudi, 23 février 2017 17:34

La FIM, le Cetim, le Symop et l’UNM rappellent les enjeux majeurs que représente pour la France le développement de la robotique collaborative et annoncent la sortie d’une brochure pratique consacrée à ce sujet.

Dans un appel commun, la Fédération des industries mécaniques (FIM), le Centre technique des industries mécaniques (Cetim), le Syndicat des machines et technologies de production (Symop) et l’Union de normalisation de la mécanique (UNM), annoncent la parution d’une brochure pratique intitulée « Enjeux relatifs aux applications robotisées collaboratives ». Ces organisations profitent de l’occasion pour rappeler comme il est important de repenser la configuration des postes de travail et le gain de compétitivité que les PME peuvent obtenir en confiant aux opérateurs les tâches à plus forte valeur ajoutée.

Dans un récent manifeste, le Symop avait souligné le retard pris par la France en investissement productif depuis les années 90 et combien cela pesait encore aujourd’hui sur les entreprises. « Nous devons tirer les enseignements de cette expérience et profiter de la nouvelle opportunité que représentent les applications robotisées collaboratives », conclut ainsi Constant Bernard, président du Symop. Considérée comme l’enjeu même de l’Industrie du futur, la robotique collaborative est un outil indispensable, flexible et polyvalent, selon les quatre organisations, et elle doit être d’autant plus encouragée qu’on assiste au développement de robots plus abordables et facilement programmables. La Direction générale des entreprises (DGE) l’a d’ailleurs inscrite dans les Technologies clés 2020.

Des questions se posent encore sur le cadre réglementaire et normatif pour la mise en œuvre de ces équipements. La présente brochure aborde également ces aspects, en insistant sur l’analyse des risques à prendre en compte.

Dernière modification le jeudi, 23 février 2017 17:34
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

07/11/2017 - 07/11/2017
NIDays

Capteurs et transmetteurs
Détecteur de niveau à lames vibrantes Liquiphant

Le Liquiphant FTL31 est un détecteur de niveau pour les liquides. Le FTL31 est conçu pour les applications [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Carte-mère Mini-ITX Carte-mère Mini-ITX
    La nouvelle carte-mère AIMB-242 d'Advantech propose une grande puissance graphique et de calcul sur un format Mini-ITX.
    Lire la suite >
  • Contacteurs à consommation réduite Contacteurs à consommation réduite
    Schneider Electric propose désormais la gamme de contacteurs TeSys D Green, à consommation énergétique réduite et destinée aux machines et aux panneaux de contrôle industriels.
    Lire la suite >
  • Moteur pas-à-pas Moteur pas-à-pas
    Schneider Electric a lancé le moteur pas-à-pas Lexium Mdrive, doté d'un variateur, d'un contrôleur et d'un codeur optionnel. Il répond ainsi aux besoins de contrôle des applications de positionnement.
    Lire la suite >
NDT
Non Destructive Testing, contrôle non destructif. En France, on utilise les sigles CND ou END (essais non destructifs).