La robotisation de la logistique gagne les process de fabrication

Rédigé par  jeudi, 16 mars 2017 16:40

L’IRT Jules Verne et le CNRS collaborent pour le développement du projet européen Fastkit, une solution de robotique industrielle pour la préparation des pièces dans les process de fabrication.

L’IRT Jules Verne, l’institut de recherche technologique nantais formé de 50 partenaires académiques et indutriels œuvrant pour l’intégration d’innovations dans les process de fabrication, annonce sa collaboration avec le CNRS pour le développement du projet Fastkit, une solution robotique polyvalente et à faible coût dédiée à la logistique. Si les deux associés travaillent déjà sur des robots mobiles et des robots parallèles à câbles, la réelle valeur ajoutée de Fastkit réside dans la réunion de ces deux technologies en une combinaison unique.

La nouvelle solution destinée à la préparation des pièces, se veut à la fois souple, en s’adaptant aussi bien aux industries de détail qu’à l’automobile ou à l’aéronautique, et facile à installer dans des infrastructures existantes. Le prototype présente en effet l’avantage d’être reconfigurable selon l’espace de travail avec une grande flexibilité en hauteur, en charge et en vitesse, tout en se montrant capable de couvrir de grandes surfaces. Autre objectif visé, la structure légère et robuste ne devrait demander qu’un coût d’investissement réduit.

Le développement de Fastkit s’inscrit dans le cadre du projet européen ECHORD++ (European Coordination Hub for Open Robotics Development), qui a pour mission de promouvoir les interactions entre les fabricants, les chercheurs et les utilisateurs finaux de robots. Echelonné sur une durée de 18 mois, Fastkit prendra fin en février 2018. C’est actuellement dans les locaux de l’IRT Jules Verne de Nantes, au sein du Technocampus Ocean, que les recherches sont menées.

Dernière modification le jeudi, 16 mars 2017 16:42
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

19/09/2017 - 21/09/2017
Congrès international de métrologie (CIM)
19/09/2017 - 21/09/2017
Enova Paris
27/09/2017 - 28/09/2017
Simer
03/10/2017 - 03/10/2017
Journée Technique - Accréditation NF ISO 17025
05/10/2017 - 06/10/2017
4DMIX
10/10/2017 - 10/10/2017
Journée technique du CFM
10/10/2017 - 11/10/2017
Atmos’Fair
10/10/2017 - 12/10/2017
Sepem Industries Angers
18/10/2017 - 18/10/2017
Table ronde Mesures sur l'efficacité énergétique

Non classé
Mesure vibratoire de machines tournantes

Quelle que soit la machine : générateur, turbine, compresseur alternatif, diesel ou transmission, les [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Enregistreurs pour la chaîne de froid Enregistreurs pour la chaîne de froid
    Les enregistreurs (dataloggers) POD de Verigo sont désormais distribués en France par JRI. Communiquant en Bluetooth Low Energy (BLE) avec un smartphone ou une tablette numérique, ils permettent de surveiller et tracer des emballages ou des conteneurs.
    Lire la suite >
  • Logiciel de démodulation ASK/FSK Logiciel de démodulation ASK/FSK
    Etoffant son offre pour le test des objets connectés, le logiciel S1220 introduit par Rigol permet de démoduler en temps réel les signaux Amplitude Shift Keying (ASK) et Frequency Shift Keying (FSK) acquis avec les analyseurs de spectre DSA800.
    Lire la suite >
  • Transmetteur d’humidité et de température Transmetteur d’humidité et de température
    Destiné aux applications de contrôle de process, le nouveau transmetteur d’humidité relative et de température EE310 d’E+E Elektronik propose un afficheur TFT couleur 3,5 pouces multifonctions et une fonction d’enregistrement (jusqu’à 20 000 valeurs stockées).
    Lire la suite >
PICMG
PCI Industrial Computer Manufacturers Group. Créé en 1994, l’organisme PICMG s’était donné comme objectif initial d’étendre le champ d’application du bus informatique PCI aux domaines industriel et télécoms. Dans ce cadre, le PICMG développa la spécification de bus de fond de panier CompactPCI, spécification à laquelle sont constamment apportées des améliorations et des évolutions. L’organisme de standardisation compte aujourd’hui plus de 700 membres (www.picmg.org). (Définition Electronique International Hebdo)