Rockwell renoue avec la croissance sur l’exercice 2017

Rédigé par  vendredi, 24 novembre 2017 13:00

Après une année 2016 en repli, le groupe américain affiche pour 2017 un chiffre d’affaires en hausse de plus de 7 % et entend bien poursuivre sa stratégie de développement centrée sur son offre Connected Enterprise, source de gain de productivité.

Après un exercice 2017 clôturé fin septembre, Rockwell Automation a publié ses résultats faisant apparaître un chiffre d’affaires de 6,31 milliards de dollars, en hausse de 7,3 % par rapport à l’année 2016 qui, on le rappelle, avait marqué un repli de 6 %. La marge opérationnelle de 19,5 % se montre, quant à elle, légèrement inférieure aux 20,2 % de l’an passé. Ecart attribué en partie à un montant de l’intéressement plus important et à des charges liées à des restructurations.

Blake Moret, président et CEO de Rockwell Automation, se montre satisfait de ces résultats, soulignant en particulier le fait que l’augmentation du volume des ventes concerne l’ensemble des régions et la plupart des secteurs, notamment l’automobile, l’agroalimentaire, les semi-conducteurs, la chimie et la métallurgie. Il se félicite également du retour significatif à la croissance des filières du pétrole et du gaz.

Pour l’avenir, M. Moret explique : « Au dernier trimestre, nous avons procédé à la cession d’une activité et lancé des plans de restructuration. Ces actions s’inscrivent dans notre stratégie visant à nous concentrer sur notre concept Connected Enterprise. Nous allons poursuivre cet objectif en maintenant l’équilibre entre nos investissements et nos engagements pour dégager de la croissance ».

Une politique récemment illustrée par l’annonce de l’investissement de Rockwell dans l’incubateur californien The Hive, spécialisé dans la création de start-up exploitant des innovations dans le domaine de l’intelligence artificielle. Le géant américain compte bien appliquer ces avancées à l’automatisation industrielle au travers de la convergence des technologies opérationnelles (OT) avec celles de l’information (IT), afin d’optimiser la productivité.

Dernière modification le vendredi, 24 novembre 2017 13:00
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans


Capteurs et transmetteurs
Pression absolue et relative Cerabar M PMP51

Le transmetteur de pression numérique Cerabar PMP51 avec cellule de mesure piézorésistive et membrane [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
AIT

Advanced Intelligent Tape, format d’enregistrement numérique sur bande magnétique. Introduit par Sony en 1996, il présente des performances supérieures à celles du format DAT en termes de vitesse et de capacité d’enregistrement. La technique AIT est notamment utilisée pour l’enregistrement de mesures réalisées dans le cadre d’essais.
Il existe déjà plusieurs variantes d’AIT :

  • AIT-1 : capacité de 25 Go au départ, portée à 35 Go (90 Go en compressé). Le débit est de 4 Mbps (10 Mbps en mode compressé)
  • AIT-2 : capacité de 50 Go (130 Go en mode compressé), avec un débit de 6 Mbps (15,6 Mbps en compressé)
  • AIT-3 : capacité portée à 100 Go, avec un débit de 12 Mbps (en mode compressé, les chiffres correspondants sont de 260 Go et 31,2 Mbps)