Mitsubishi multiplie les outils de transformation numérique de la production

Rédigé par  vendredi, 26 janvier 2018 15:15

Le conglomérat japonais s’appuie sur les technologies de l’IoT de sa plate-forme e-F@ctory pour proposer à ses clients de nouvelles commandes numériques intelligentes et des solutions innovantes de maintenance prédictive, gages de productivité améliorée.

Le spécialiste de l’automatisation industrielle Mitsubishi Electric, a renforcé au cours des derniers mois, son offre dédiée à la transformation numérique des systèmes de production. Dans un contexte industriel fortement concurrentiel, le fournisseur japonais entend aider ses clients à améliorer leur productivité en passant par plus de flexibilité, d’efficacité et une meilleure disponibilité des machines. Il s’appuie pour cela sur son concept e-F@ctory qui met en œuvre des technologies de l’IoT et des services intelligents, appliqués aux commandes numériques, aux automates et aux machines-outils.

Présentées fin septembre 2017 à Hanovre lors du salon EMO dédié à l’usinage des métaux, les gammes M800/M80 de commandes numériques par calculateur (CNC) de nouvelle génération, supportent ainsi les technologies de flux continu de données. Elles permettent l’optimisation de machines individuelles tout en assurant un rendement maximal au niveau de l’usine.

Second point clé mis en avant à EMO 2017, la maintenance prédictive des robots proposée par Mitsubishi s’est enrichie de deux solutions innovantes. La première est basée sur la plate-forme d’intelligence artificielle Watson d’IBM qui fournit des informations de maintenance en combinant des modèles prédéfinis, des simulations et des extrapolations de tendances issues de l’utilisation réelle des robots. La seconde concerne l’interaction entre l’homme et la machine, avec d’une part des opérations de maintenance effectuées par commandes vocales échangées via le cloud. D’autre part, des fonctions de réalité augmentée viennent optimiser les tâches de maintenance au travers de lunettes qui superposent au robot lui-même des schémas descriptifs des diverses pièces et qui peuvent aussi afficher un manuel d’utilisation ou des instructions personnalisées.

Dernière modification le vendredi, 26 janvier 2018 15:15
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

29/05/2018 - 31/05/2018
Préventica
30/05/2018 - 31/05/2018
Enova Toulouse
05/06/2018 - 07/06/2018
Sepem Colmar
06/06/2018 - 07/06/2018
Expo Biogaz

Capteurs et transmetteurs
Proline Promag P 100 et Proline Promass P 100

Le Promag P 100 est destiné aux applications chimiques et de process avec liquides corrosifs et températures [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Microscope électronique à transmission et à balayage Microscope électronique à transmission et à balayage
    Le Talos F200i introduit par Thermo Scientific est un microscope électronique à transmission et à balayage (S/TEM) 20-200 kV, qui peut être personnalisé pour répondre aux exigences analytiques et d’imagerie en caractéristique des matériaux de laboratoire.
    Lire la suite >
  • Système numérique de contrôle-commande Système numérique de contrôle-commande
    P { margin-bottom: 0.21cm; } La nouvelle version de PlantPAx, le système numérique de contrôle-commande (SNCC) de Rockwell Automation, intègre des fonctions intelligentes liées à la sécurité et à la productivité des opérations.
    Lire la suite >
  • Commutateurs administrables Commutateurs administrables
    Kyland a lancé deux nouvelles familles de commutateurs administrables : les Aquam 8112, 8120 et 8128 et Aquam 8612, 8620 et 8628. Conçus pour les réseaux ferroviaires, ils conviennent aussi à d’autres application où les conditions environnementales sont contraignantes.
    Lire la suite >
Analyse élémentaire
Technique d’analyse chimique dont le but est de définir la nature et le pourcentage des différents éléments (plomb, mercure, calcium, etc.) présents dans un échantillon. Elle ne donne aucune indication sur la composition chimique (c’est-à-dire sur le type de molécules) qui entrent dans la constitution de l’échantillon.