Siemens et Actemium développent de nouvelles synergies dans l'Industrie 4.0

Rédigé par  vendredi, 06 avril 2018 11:33

Le nouveau partenariat signé va permettre à l’intégrateur Actemium de proposer les solutions de Siemens adaptées à l’accompagnement des industriels français dans leur transformation numérique.

Dans le cadre du salon Global Industrie qui s’est tenu fin mars à Paris, Siemens France, représenté par ses divisions Digital Factory et Process Industries & Drives, a signé un accord de coopération avec Actemium, une marque du groupe Vinci Energies formant un réseau d’entreprises spécialisées dans les solutions sur-mesure d’optimisation des process industriels. Selon l’alliance conclue, Actemium interviendra en tant que partenaire intégrateur pour proposer les solutions Siemens adaptées aux besoins de l’Industrie du futur sur le marché français.

« Un écosystème de partenaires, avec des compétences précises, est un critère stratégique pour accompagner et rassurer les industriels dans leur mutation », précise Vincent Jauneau, directeur des divisions Digital Factory et Process Industries & Drives de Siemens France. Un objectif partagé par le directeur de la marque Actemium, Olivier Albessard: « Cet accord s’inscrit dans notre stratégie de partenariat avec les acteurs majeurs de l’Industrie 4.0 ».

Cette collaboration couvrira plusieurs domaines dont l’optimisation des lignes de production dans l’industrie manufacturière ou de procédés ; la modélisation, la simulation et la réalisation de projets sur des thèmes porteurs comme le diagnostic, le jumeau numérique ou l’efficacité énergétique ; le développement de l’Internet des objets et des applications autour de la plate-forme cloud MindSphere de Siemens ; sans oublier les aspects de cybersécurité.

Dernière modification le vendredi, 06 avril 2018 11:33
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

25/09/2018 - 28/09/2018
Micronora
25/09/2018 - 27/09/2018
Sepem Avignon
27/09/2018 - 27/09/2018
Journée technique de l'Exera
03/10/2018 - 04/10/2018
Journées nationales de la mesure (J’M)
11/10/2018 - 11/10/2018
Journée technique de l'IO-Link France
16/10/2018 - 16/10/2018
Digital Industry Summit
18/10/2018 - 18/10/2018
Les Assises du MES
23/10/2018 - 24/10/2018
Enova Paris

Capteurs et transmetteurs
Thermorésistance iTHERM TM411 | Endress+Hauser

Cette thermorésistance iTHERM a été conçue pour répondre aux exigences de l'agroalimentaire et des [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Boundary Scan
La technique “boundary scan” (balayage de la périphérie) est pratique pour accéder individuellement aux circuits intégrés numériques présents sur une carte électronique. Les différentes broches des composants et les différents composants sont raccordés sur un bus spécialisé (Boundary Scan) accessible depuis le connecteur de la carte. Cette technique permet de réaliser de la programmation in-situ de composants (mémoires et micro-contrôleurs) et de tester ces composants. Le gros intérêt du Boundary Scan est d’éviter de recourir au traditionnel lit à clous, encombrant, peu flexible (il faut en développer un pour chaque type de carte à tester) et coûteux. Revers de la médaille, cette technique impose d’utiliser des versions Boundary Scan des composants classiques, qui nécessitent plus de surface sur le silicium et sont donc plus onéreuses.
Le terme Boundary Scan est également connu sous le nom de JTAG et il fait l'objet d'une norme (IEEE 1149.1).