L’usine du futur du groupe PSA mise sur Universal Robots

Rédigé par  vendredi, 27 avril 2018 15:39

Le constructeur automobile français a intégré le cobot UR10 du fabricant danois dans un poste de vissage complexe et se déclare satisfait des résultats en termes de compétitivité et d’ergonomie.

Dans le cadre de son projet « Usine excellente » visant à améliorer la performance économique et l’ergonomie des postes de travail, le groupe PSA a choisi les robots collaboratifs (cobots) d’Universal Robots pour la chaîne d’assemblage de son usine de Sochaux (Doubs) qui produit les modèles Peugeot 3008. Le premier constructeur automobile français a ainsi misé sur le fabricant danois par l’intermédiaire de son distributeur Sysaxes, pour l’intégration d’un bras robotisé UR10 destiné à des opérations de vissage complexe sans perturber les opérateurs autour. « Nous avions des problématiques d’amplitude et de sécurité, mais aussi de retour sur investissement qui devait être de moins d’un an. Le robot UR10 correspondait aux besoins », explique Cédric Grandjean, Architecte Spécialiste Montage Eléments Finition chez PSA.

Si la tâche confiée à l’UR10 semble simple à première vue, elle requiert cependant une extrême précision et nécessitait auparavant que les hommes descendent dans une fosse avec des postures fatigantes. A son poste, le cobot doit visser le bas des ailes du véhicule en se déplaçant en-dessous, sans pour autant gêner les deux opérateurs qui exécutent d’autres tâches de vissage autour de lui. « Avec l’arrivée de l’UR10, les opérateurs ont gagné en ergonomie sur leur poste de travail. Nous avons réduit sa vitesse et grâce à un programme spécifique, il s’arrête immédiatement en cas de contact avec quelqu’un », précise Cédric Grandjean. Constatant que cette installation complète de vissage n’avait jamais été déployée chez d’autres constructeurs, PSA a déposé un brevet pour se protéger au niveau national et international.

Au final, le groupe automobile s’est déclaré satisfait des résultats obtenus par l’UR10. Non seulement la mise en œuvre a été considérée comme rapide (8 mois du début de l’étude à l’entrée sur le poste de travail), mais de plus, le prix de revient des voitures a baissé de 2 à 8 euros selon les sites. Satisfaction également concernant le rendement opérationnel du cobot, avec aucune dégradation observée sur les 200 000 premiers véhicules produits et aucune panne reportée en un an. Face à ces résultats, le déploiement de l’UR10 a commencé sur d’autres sites du groupe, à Poissy, Rennes, Vigo (Espagne) et Trnava (Slovaquie).

Dernière modification le vendredi, 27 avril 2018 15:39
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

18/10/2018 - 18/10/2018
Les Assises du MES
23/10/2018 - 24/10/2018
Enova Paris

Mesure mécanique, vision et CND
Analyseurs de bruit et vibration

Les analyseurs OROS permettent de mesurer et d'analyser de 2 à + de 1000 voies.Conçus pour de l’analyse [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Motion Control
Commande de moteurs. Les commandes de moteurs englobent un domaine très vaste, qui va des simples variations de vitesse pour les ventilateurs aux commandes complexes multiaxes pour machines-outils. Le motion control se situe entre ces deux extrêmes.