Nord intègre le contrôle décentralisé dans l’Industrie 4.0

Rédigé par  vendredi, 14 septembre 2018 14:35

Les entraînements décentralisés du fabricant allemand sont mis en réseau et connectés à de nombreux capteurs, facilitant la collecte de données sur l’état des machines pour une approche de maintenance prédictive.

Dans le cadre du déploiement de l’Industrie 4.0, Nord Drivesystems a lancé des applications pilotes où le contrôle décentralisé des machines favorise la mise en place de la surveillance d’état en continu et de la maintenance prédictive des équipements. Ces systèmes modulaires mis en réseau et constitués de variateurs de vitesse avec automate intégré programmable librement, sont en effet connectés à de multiples capteurs et actionneurs dont les données collectées en temps réel peuvent être exploitées directement ou transmises dans le cloud.

L’offre d’entraînements décentralisés de Nord repose sur des variateurs Nordac Link ou Nordac Flex, intégrant un automate et un système de contrôle de position Posicon. Un variateur maître peut ainsi contrôler jusqu’à trois variateurs esclaves pour la synchronisation des mouvements, rendant ce concept particulièrement intéressant dans les cas où plusieurs axes d’entraînement interagissent.

Le fabricant allemand cite notamment l’exemple d’une application comprenant des pièces transportées sur un axe maître, qui synchronise le déplacement d’une scie chargée d’effectuer une coupe à la volée sur un axe esclave.

Dernière modification le vendredi, 14 septembre 2018 16:10
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

16/06/2020 - 17/06/2020
Journées de la mesure 2020
23/06/2020 - 26/06/2020
SITL

Non classé
FAULHABER Spécialiste Systèmes d

Machines à décaper l’isolantLa technique moderne ne peut pas renoncer aux câbles. Pour pratiquement [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Nathalie HEURLIN
Chef de publicité
n.heurlin@mesures.com - 02.98.27.79.99
MDA
Manufacturing Defect Analyser, analyseur de défauts de fabrication. Les testeurs MDA sont destinés au test des cartes électroniques et il s’agit en fait de testeurs in-situ (voir définition à ce terme) simplifiés. Seuls les courts-circuits, les circuits ouverts et les composants passifs sont vérifiés.