Faulhaber ouvre une filiale en Italie

Rédigé par  vendredi, 11 janvier 2019 15:52

Le spécialiste allemand des systèmes d’entraînement renforce sa présence sur le marché italien pour offrir des services personnalisés à ses clients.

La société Faulhaber, spécialisée dans les systèmes d’entraînement miniatures de haute précision, a ouvert en ce début d’année une filiale italienne située à Lomazzo, près de Milan. Elle va reprendre les activités de vente et de services assurées jusqu’à présent par Servotecnica, distributeur de longue date.

Avec cette nouvelle implantation, Faulhaber renforce sa présence sur le marché italien, notamment dans les secteurs de l’automatisation, des outils manuels et des équipements médicaux. Marcus Remmel, responsable des ventes de Faulhaber Drive Systems et directeur général de Faulhaber Italia, compte bien mettre en valeur le savoir-faire de la société au profit des clients. « Le contact direct présente de gros avantages, en particulier pour la sélection de l’entraînement le plus approprié à un usage spécifique ou pour le développement d’applications clients sur-mesure », précise-t-il.

Dernière modification le vendredi, 11 janvier 2019 15:52
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

30/01/2019 - 31/01/2019
20e Carrefour de l’eau
30/01/2019 - 31/01/2019
Biogaz Europe 2019
05/02/2019 - 06/02/2019
Analyse Industrielle

Non classé
Memograph M RSG45

L'enregistreur graphique évolué est un système flexible et performant pour l'organisation des valeurs [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
SDH
Synchronous Digital Hierarchy. Normalisée par l’UIT au début des années 1990 (et connue aux Etats-Unis sous le nom de Sonet), la hiérarchie numérique synchrone définit une infrastructure de transport dans les réseaux de télécommunications sur fibre optique. Elle a été développée pour faciliter l’évolution vers les hauts débits, simplifier la gestion de la bande passante et améliorer les possibilités d’exploitation et de maintenance des réseaux télécoms. La SDH définit en particulier des niveaux successifs de multiplexage des voies de transmission : STM-1 (ou Sonet OC-3) à 155,52 Mbit/s, STM-4 (OC-12) à 622,08 Mbit/s, STM-16 (OC-48) à 2,488 Gbit/s et STM-64 (OC-192) à 9,953 Gbit/s. Brasseurs, multiplexeurs d’insertion/extraction et systèmes de ligne sont les trois principaux équipements SDH. (Définition Electronique International Hebdo)