Molex et Contrinex collaborent pour des solutions d’automatisation de bout en bout

Rédigé par  vendredi, 29 mars 2019 14:45

Le groupe américain intègre à son offre les capteurs photoélectriques et inductifs du fabricant suisse, afin de proposer des solutions d’automatisation de bout en bout.

Le fournisseur américain de solutions d’interconnexion Molex, s’est engagé dans un partenariat avec le suisse Contrinex, fabricant de capteurs photoélectriques et inductifs dédiés aux automatismes, aux systèmes RFID et aux dispositifs de sécurité. L’intégration de ces produits capables de prendre en charge les étapes de l’analyse et du transfert de données vers des applications basées dans le cloud, permet à Molex de renforcer son offre pour l’Internet industriel des objets (IIoT) et de proposer des solutions d’automatisation industrielle de bout en bout.

« Ajouter des capteurs à notre gamme permet de créer de la valeur pour nos clients qui disposent d’une solution de bout en bout les aidant à repenser leurs modèles d’entreprise traditionnels et à atteindre leurs objectifs de transformation numérique », explique Riky Comini, directeur de l’automatisation industrielle chez Molex.

Molex propose désormais aux développeurs de produits une gamme de capteurs dotés pour la plupart d’un circuit intégré Asic assurant des distances de détection maximales et une longue durée de vie. Pour les environnements difficiles, des modèles avec des indices de protection IP67, 68 ou 69K et conformes à la norme Ecolab sont disponibles.

L’offre comprend notamment des capteurs inductifs robustes, intégrés dans des boîtiers monoblocs en acier inoxydable, résistant à l’eau de mer ou encore adaptés aux ambiances de soudage. La gamme photoélectrique propose quant à elle des capteurs de couleurs, de contraste ou même d'objets transparents à l’aide d’une technologie UV brevetée.

Enfin, pour les espaces réduits, des appareils miniatures et autonomes existent avec des diamètres de 3 mm (inductifs) et 4 mm (photoélectriques). Notons l’interface IO-Link en option qui permet l’apprentissage, le réglage et le contrôle à distance, ainsi qu’une intégration souple dans une architecture IoT.

Dernière modification le vendredi, 29 mars 2019 14:53
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

26/11/2019 - 28/11/2019
SPS (Smart Production Solutions)
26/11/2019 - 27/11/2019
Viv Industry
28/11/2019 - 28/11/2019
Journée technique du Cetim
03/12/2019 - 03/12/2019
Journée technique du CFM
11/12/2019 - 11/12/2019
Energy Class Factory

Non classé
FAULHABER Spécialiste Systèmes d

Moteurs pas à pas La structure robuste, la grande plage de régimes et la puissance exceptionnelle dans [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jg.canuet@mesures.com - 01.53.90.17.03
END
Essais Non Destructifs, appelés aussi contrôles non destructifs (CND). Les END permettent d’aller voir au cœur des matériaux s’il n’existe pas un défaut caché, et cela sans avoir à détruire la pièce. Les techniques d'END les plus connues sont la radiographie, l’échographie à ultrasons, les contrôles par courant de Foucault, par ressuage, magnétoscopie, émission acoustique, etc.
Tout ce que la France compte d'acteurs en CND est rassemblé au sein de la Cofrend.