SKF poursuit sa stratégie d’investissement en France

Rédigé par  vendredi, 12 avril 2019 16:27

Le groupe suédois a installé une nouvelle ligne de fabrication automatisée sur son site de Valenciennes spécialisé en roulements aéronautiques, afin d’adapter sa capacité de production au programme LEAP de Safran.

Le suédois SKF, fournisseur au niveau mondial de roulements et de solutions de mécatronique, vient d’inaugurer sur son site Aeroengine de Valenciennes (Nord), une nouvelle ligne de fabrication entièrement automatisée et consacrée à la production des composants du moteur LEAP du groupe Safran. Cet investissement stratégique répond à un double objectif de SKF, d’une part la modernisation de son outil de production en France et d’autre part, l’accompagnement de la croissance des grands donneurs d’ordre de l’aéronautique suivant une démarche d’augmentation de la capacité de fabrication qui devrait aboutir fin 2020.

Les investissements concernent principalement l’acquisition de machines de tournage, de fraisage et de rectification, ainsi que l’installation d’une ligne conduite de façon automatique par un robot. Cette « ligne 4.0 » sera la première de l’usine SKF de Valenciennes à intégrer les quatre étapes clés du cycle de production dédié aux composants du moteur, à savoir le tournage, le fraisage et la rectification, le contrôle et enfin la traçabilité.

La mise en place de la nouvelle installation a par ailleurs donné lieu à un plan de formation interne et externe pour l’acquisition de nouvelles compétences. « Cette ligne fait appel à un tout nouveau métier pour le site, celui de conducteur de ligne. Cela exige un certain nombre de compétences clairement identifiées dans le cadre du Certificat de Qualification Paritaire de la Métallurgie. Ce CQPM, destiné à valider les capacités professionnelles des salariés concernés, s’est déroulé sur une période de 6 mois et a fait l’objet d’une validation de l’IUMM des Hauts-de-France », explique Gilles Ofcard, responsable de SKF Aeroengine Valenciennes.

La politique d’investissement de SKF ciblant l’amélioration de la compétitivité et de la qualité de ses sites en France, devrait se poursuivre au cours du deuxième semestre 2019 avec d’autres projets innovants. Elle permet notamment à l’usine de Valenciennes de consolider son statut de centre d’excellence pour l’ensemble du groupe en matière de roulements aéronautiques, avec la production de 160 000 roulements par an, ainsi que des paliers pour moteurs et des boîtes de transmission, dont 60 % est dédié à l’exportation.

Dernière modification le vendredi, 12 avril 2019 16:27
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

24/09/2019 - 26/09/2019
CIM 2019
24/09/2019 - 26/09/2019
Forum de l'électronique
24/09/2019 - 26/09/2019
Measurement World
08/10/2019 - 10/10/2019
Sepem Industries Angers
10/10/2019 - 10/10/2019
Journée technique du CFM

Non classé
Memograph M RSG45

L'enregistreur graphique évolué est un système flexible et performant pour l'organisation des valeurs [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
API

Ce sigle a deux sens, l’un qui s’applique à l’univers des automatismes, l’autre à l’univers de l’informatique.

  • Automate Programmable Industriel. Les API sont des ordinateurs dédiés aux applications d’automatismes. A la différence des ordinateurs de bureau, il n’y a ici ni clavier ni écran (du moins pour les API classiques). Il y a par contre un grand nombre d’entrées/sorties (sur lesquelles sont raccordés les capteurs et actionneurs). Autre différence importante, la programmation se fait avec des langages spéciaux conçus pour les automaticiens (décrits dans la norme IEC 1131.3).
    On le voit, cela n’a pas grand-chose à voir avec un automate au sens commun du terme. Une autre définition avait été proposée par des professionnels (“Contrôleur logique programmable”) mais elle n’a pas eu de succès.
    Le correspondant anglais de API est PLC (Programmable Logic Controller). 
  • Application Programming Interface, interface de programmation d’applications. A l’origine, une API (ou un jeu d’API) est une couche logicielle au travers de laquelle une application peut accéder de façon standardisée aux ressources d’un système, sans qu’elle en connaisse les détails internes. Elle est donc utilisée par les développeurs d’applications et implantée sous une forme concrète sous la forme d’appels système, de fonctions C ou, sous Windows, de DLL (Dynamic Link Libraries). Mais aujourd’hui, le concept d’API s’est généralisé à tout type d’interface logicielle plus ou moins standard : API de système d’exploitation, API pour couches d’accès au réseau, API entre deux entités logicielles distantes, etc. (Définition Electronique International Hebdo)