Schneider Electric sort un contrôleur prêt pour l’IIoT

Rédigé par  vendredi, 12 juillet 2019 15:26

Le nouveau Modicon M262 fait partie intégrante d’EcoStruxure, la plate-forme IoT du groupe français, et offre une connectivité cybersécurisée vers le cloud pour des applications de logique et de mouvement.

Le groupe Schneider Electric, spécialisé dans la transformation numérique de la gestion de l’énergie et des automatismes, vient de sortir le contrôleur Modicon M262 prêt pour l’Internet industriel des objets (IIoT) et destiné aux applications de logique et de mouvement. Il a été conçu pour offrir une intégration annoncée intuitive, évolutive et fiable de la machine dans l’environnement de l’industrie 4.0, comprenant les équipements, les hommes, les autres machines et le cloud.

« Les appareils connectés ne suffisent pas à eux seuls à réaliser une véritable transformation numérique. Vous devez développer un écosystème homogène d’humains et de machines, en optimisant les processus de bout en bout », explique Cyril Perducat, responsable IoT & Transformation numérique chez Schneider Electric. Le Modicon M262 constitue ainsi une brique de base d’EcoStruxure, l’architecture et plate-forme système ouverte, interopérable et compatible IoT de Schneider. La connexion du M262 à l’outil numérique EcoStruxure Machine Advisor permet notamment aux fabricants de machines d’assurer la surveillance des actifs et la maintenance prédictive, garantissant aux utilisateurs finaux une meilleure disponibilité des équipements.

Parmi les principales caractéristiques du nouveau contrôleur, on retiendra la connectivité directe et cybersécurisée vers le cloud, ainsi que vers 5 réseaux Ethernet indépendants. Il réalise le contrôle de 4 à 16 axes synchronisés avec un temps de cycle réglable jusqu’à 1 ms et une vitesse de traitement de 3 ns/instruction, indépendante des tâches de communication.

Se voulant souple et sûr, le M262 répond aussi bien aux besoins des applications logiques qu’au contrôle de mouvement tout-en-un, gérant toutes les fonctions requises de bus, de codeur ou d’événements. La sécurité peut être modulaire ou programmée. Notons enfin qu’avec sa solution de sécurité embarquée, le nouveau Modicon est conforme aux dernières normes jusqu’à SIL3.

Dernière modification le vendredi, 12 juillet 2019 15:41
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

02/09/2020 - 03/09/2020
Expobiogaz
03/09/2020 - 04/09/2020
Sido
16/09/2020 - 17/09/2020
Analyse industrielle
23/09/2020 - 24/09/2020
IoT World + MtoM Embedded
23/09/2020 - 24/09/2020
Microwave & RF
29/09/2020 - 01/10/2020
Carrefour des fournisseurs de l’industrie agroalimentaire (CFIA)
29/09/2020 - 01/10/2020
Sepem Industrie Avignon/Forum de l'électronique

Capteurs et transmetteurs
Proline Promag P 100 et Proline Promass P 100

Le Promag P 100 est destiné aux applications chimiques et de process avec liquides corrosifs et températures [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Nathalie HEURLIN
Chef de publicité
n.heurlin@mesures.com - 02.98.27.79.99
  • Détecteurs de niveau à lames vibrantes Détecteurs de niveau à lames vibrantes
    La nouvelle génération des détecteurs à lames vibrantes Liquiphant FTL51B d’Endress+Hauser communique désormais en Bluetooth, avec l'application propriétaire SmartBlue (Android et iOS).
    Lire la suite >
  • Transmetteur de point de rosée Transmetteur de point de rosée
    Le transmetteur de point de rosée SF82, développé par Michell Instruments (groupe Process Sensing Technologies) affiche un temps de réponse de 6 s (de -60 à -20 °C) ou 40 s (de -20 à -60 °C), alors que les modèles Easidew sont limités à 5 min.
    Lire la suite >
  • Multimètres portables Bluetooth Multimètres portables Bluetooth
    Sefram Instruments (B+K Precision) complète son offre d’instruments de mesure capables de communiquer en Bluetooth, via l’application Sefram Connect (Android et iOS), avec les multimètres numériques 6 000 points portables 7220, 7221 et 7223.
    Lire la suite >
ADSL
Asymetric Digital Subscriber Line. La technologie ADSL permet la transmission à haut débit de données codées numériquement sur des paires téléphoniques classiques. Le terme “asymetric” signifie que le débit des données entrantes est différent de celui des données sortantes. Le débit “descendant” (du central vers l’abonné) est beaucoup plus élevé que le débit “ascendant” (de l'abonné vers le central).