Rockwell ouvre un centre d’innovation pour véhicules électriques

Rédigé par  vendredi, 27 septembre 2019 16:07

Installé en Californie, cet espace vise à mettre en valeur de façon concrète l’alliance des technologies de Rockwell et de ses partenaires, permettant de commercialiser plus vite les véhicules en minimisant le risque et le coût.

Le groupe américain Rockwell Automation a ouvert un centre d’innovation pour véhicules électriques, installé au coeur de son établissement de San Jose (Californie) dédié au développement de solutions informatiques. Cet espace a pour ambition de proposer des démonstrations de fabrication en direct, des essais de nouvelles technologies et des événements mettant en valeur la collaboration entre des experts de ce secteur industriel et des partenaires de Rockwell Automation.

Le centre d’innovation s’appuie sur la modélisation à base de réalité augmentée et virtuelle afin d’offrir aux start-up aussi bien qu’aux constructeurs établis, un environnement propice à l’apprentissage des nouvelles normes et technologies ciblant la commercialisation plus rapide, à moindre risque et à moindre coût des véhicules électriques.

« C’est une expérience immersive qui aide les clients à mettre en œuvre la Connected Enterprise, notre solution de fabrication intelligente qui permet de tirer profit des données et d’obtenir des résultats d’activité positifs », explique John Kacsur, vice-président Industries Automobile et Pneu chez Rockwell Automation. Le groupe américain tient aussi à mettre l’accent sur l’alliance entre ses technologies et celles de ses partenaires.

Cela se traduit par la solution intégrée qui combine les logiciels de PTC et de Rockwell ou par l’exemple d’Eagle Technologies qui fournit la machine d’assemblage des batteries et Fanuc, les robots. Un autre cas concerne Hirata, le constructeur de chaînes de montage clés en main qui propose une cellule d’assemblage des unités d’entraînement électriques. Il intervient en association avec Emulate 3D, le logiciel de simulation de Rockwell permettant de prototyper les machines avant leur construction, et avec Teamtechnik qui effectue les tests fonctionnels pour confirmer les performances avant l’intégration des entraînements dans le véhicule électrique.

Rockwell Automation précise par ailleurs que son nouveau centre n’accompagne pas seulement la transformation numérique des clients évoluant dans les secteurs de l’automobile et du pneumatique, mais également les autres industriels.

Dernière modification le vendredi, 27 septembre 2019 16:07
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

17/11/2020 - 18/11/2020
BE 4.0 Industries du futur
17/11/2020 - 19/11/2020
Sepem Industries Colmar
07/12/2020 - 11/12/2020
Wire &Tube

Capteurs et transmetteurs
Thermorésistance iTHERM TM411 | Endress+Hauser

Cette thermorésistance iTHERM a été conçue pour répondre aux exigences de l'agroalimentaire et des [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Nathalie HEURLIN
Chef de publicité
n.heurlin@mesures.com - 02.98.27.79.99
  • Manomètre en Hastelloy Manomètre en Hastelloy
    Pour la mesure de la pression dans les process faisant intervenir des fluides très agressifs, Wika propose désormais le manomètre à tube manométrique PG28 qui est en Hastelloy C276.
    Lire la suite >
  • Analyseur de perméation de vapeur d’eau Analyseur de perméation de vapeur d’eau
    Ametek Mocon a introduit l’analyseur de perméation de vapeur d’eau à haut débit Aquatran 3/38 pour les laboratoires effectuant régulièrement des tests de contrôle qualité sur des films d’emballage, d’épaisseur jusqu’à 0,5 mm.
    Lire la suite >
  • Générateur de bruit rackable Générateur de bruit rackable
    Le nouveau modèle RFX7000B de Noisecom (groupe Wireless Telecom Group) est un générateur de bruit programmable. Il s’appuie sur la technologie de l’UFX7000A, mais se présente sous la forme d’un rack 19 pouces 1U.
    Lire la suite >
SWR
Standing Wave Ratio, taux d’ondes stationnaires (TOS). Le phénomène des ondes stationnaires se produit notamment sur les lignes de transmission à hautes fréquences, lorsqu’il y a des désadaptations d’impédance entre le câble et l’émetteur/récepteur.