L’Alliance Industrie du Futur quantifie la transformation des PMI

Rédigé par  vendredi, 04 octobre 2019 15:50

L’AIF a créé l’Indice Industrie du Futur I2DF qui permet aux industriels de suivre l’avancement de la modernisation de leur entreprise et qui constitue un outil stratégique aussi bien au niveau national que régional.

L’Alliance Industrie du Futur (AIF), engagée au niveau national dans la modernisation des outils industriels et des modèles économiques des PME et ETI, vient de lancer l’Indice Industrie du Futur I2DF, destiné à mesurer sur le terrain la progression des entreprises industrielles dans leur transformation. Cette initiative s’inscrit dans le cadre du programme national d’accompagnement de 10 000 PMI d’ici 2022, suivant le plan d’accélération de la transformation de l’industrie française annoncé en septembre 2018 par le Premier Ministre Edouard Philippe.

« Cet outil stratégique fournira les données officielles du secteur industriel – à l’échelle nationale, par filières et par région – sur le niveau de transformation des entreprises. Il deviendra une référence dans l’Hexagone. Il représentera un véritable outil de pilotage pour les entreprises et leur permettra de suivre leur évolution, d’adapter leur stratégie de management et leurs actions en cours. Ce sera également un formidable outil pour orienter les politiques publiques d’accompagnement de l’industrie dans les territoires », précise Bruno Grandjean, président de l’AIF.

L’I2DF est basé sur le référentiel de l’industrie du futur, un répertoire unique pour toutes les entreprises françaises, distinguant 6 leviers de compétitivité, 29 thématiques et 80 macro-briques. Parmi ces leviers, citons par exemple les objets connectés et l’Internet industriel ; les technologies de production avancées ; la nouvelle approche de l’homme au travail ou encore les relations clients-fournisseurs intégrées. L’AIF s’est appuyée sur la plate-forme existante Brick4Future pour développer l’application I2DF à laquelle les entreprises peuvent se connecter pour indiquer leur positionnement dans les 29 thématiques référencées et suivre l'évolution de leur indice.

Dernière modification le vendredi, 04 octobre 2019 15:50
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans


Capteurs et transmetteurs
Débitmètres Proline 300/500

Nouvelle génération de mesure de débitProline 300/500 vous offre une grande valeur ajoutée tout au [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jg.canuet@mesures.com - 01.53.90.17.03
  • Testeur de réseaux Profinet portable Testeur de réseaux Profinet portable
    Conrad a enrichi sa gamme d'appareils de test de réseaux en y ajoutant NaviTEK IE d'Ideal Networks. Il s’agit d’un testeur de réseaux portable, spécialement conçu pour la mise en service, la maintenance préventive et le dépannage des réseaux Ethernet industriels Profinet, et non d’un logiciel spécialisé fonctionnant sur PC portable.
    Lire la suite >
  • Variateurs intelligents pour armoires de commande
 Variateurs intelligents pour armoires de commande

    Conçus par Nord Drivesystems, les Nordac Pro SK 500P sont des variateurs intelligents et communicants pour armoires de commande. Ils sont déclinés en plusieurs versions, afin de répondre aux besoins d'un large éventail d'applications.

    Lire la suite >
  • PC pour systèmes de vision PC pour systèmes de vision
    
La famille de PC AVS-500 d'Aplex permet la mise en œuvre de systèmes de vision industrielle. Ces PC conviennent aux automatismes, à la mesure 2D/3D, à l’inspection ou encore au scan d'étiquettes et de codes-barres.

    Lire la suite >
Théorème de Shannon
Il concerne la numérisation d’un signal analogique. La numérisation consiste à échantillonner le signal à une fréquence donnée et à attribuer une valeur numérique à chacun des échantillons ainsi obtenus. Le théorème de Shannon dit que si on veut être sûr de ne perdre aucune informatique sur le signal, il faut que la fréquence d’échantillonnage soit au moins le double de la fréquence maximale contenue dans le signal. Ainsi, si un signal 10 Hz contient des harmoniques jusqu’au rang 20 (la fréquence maximale est alors de 20 x 10 = 200 Hz), il doit être échantillonné à une fréquence qui est au moins le double de 200 Hz, soit 400 Hz minimum.