B&R intègre les robots d’ABB dans ses automatismes

Rédigé par  vendredi, 31 janvier 2020 15:40

Avec cette offre d’architecture unifiée, B&R constitue un fournisseur unique pour les fabricants de machines et permet une plus grande flexibilité pour la fabrication de petits lots et la personnalisation de masse.

L’autrichien B&R, qui depuis son rachat en 2017 fait partie de l’activité Robotics & Discrete Automation du groupe helvético-suédois ABB, annonce que ses systèmes de contrôle intègrent désormais les robots d’ABB au sein d’une architecture unifiée. Cette offre permet aux fabricants de machines d’acquérir auprès d'un seul et même fournisseur, les robots et les composants pour le contrôle, les entraînements et les entrées-sorties.

« Dans le secteur de l’automatisation industrielle, nous sommes la seule entreprise qui fournit à ses clients un panel complet de solutions matérielles et logicielles intégrées pour le contrôle, les actionneurs, la robotique, les capteurs, l’analyse et l’électrification », précise Sami Atiya, président de l’activité Robotics & Discrete Automation d’ABB. Une synergie présentée également comme une réponse efficace à la demande pour la production de lots de petite taille et la personnalisation de masse.

Les fabricants de machines vont disposer d’un choix de robots de types divers (bras articulés, SCARA, Delta, palettiseurs) et de différentes taille et charge utile. Plusieurs atouts sont annoncés suite à l’élimination du contrôleur dédié au robot. Outre un gain de place, la communication des axes et des capteurs sur un réseau commun devrait améliorer la synchronisation entre les mouvements du robot et les autres composants de la machine.

De plus, un seul système d’ingénierie est nécessaire pour le développement, le diagnostic et la maintenance. Grâce aux composants logiciels « mapp » de B&R, les développeurs peuvent configurer l’application machine, robotique incluse, rapidement et sans connaître de langages spécifiques.

Un autre intérêt de cet environnement d’ingénierie commun réside dans la possibilité de s’appuyer sur un jumeau numérique pour simuler et optimiser les mouvements de la machine – robot compris – avant qu’elle ne soit construite.

Dernière modification le vendredi, 31 janvier 2020 15:40
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans


Capteurs et transmetteurs
Radar de niveau Micropilot FMR10/FMR20

Micropilot FMR10/FMR20 -Pour les cuves de stockage et le domaine de l’eauEndress+Hauser frappe un grand [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jg.canuet@mesures.com - 01.53.90.17.03
  • Logiciel SCADA Logiciel SCADA
    
MAPS 4, la dernière solution SCADA de Mitsubishi Electric pour le contrôle et la visualisation, étend les options de connectivité et ajoute des outils destinés aux opérateurs.
    Lire la suite >
  • Pyromètres à longueurs d’onde courtes Pyromètres à longueurs d’onde courtes
    Fluke Process Instruments a étendu sa série de pyromètres Thermalert 4.0, avec trois nouveaux modèles à longueurs d’onde courtes et des options d’interfaces supplémentaires pour les protocoles Ethernet, EtherNet/IP et Profinet IO.
    Lire la suite >
  • Vannes solénoïde de contrôle Vannes solénoïde de contrôle
    La série genvi LGV de The Lee Company est une famille de vannes solénoïdes 3 ports, de nouvelle génération. Dans un package de 10 mm, elles se distinguent par des débits élevés et une faible consommation (318 mW).
    Lire la suite >
Calibrage
Tous les appareils de mesure dérivent et les valeurs qu’ils donnent ne correspondent pas exactement à la valeur à mesurer. Il faut donc périodiquement les corriger, autrement dit il faut les recalibrer. Autrefois, le calibrage consistait à intervenir sur la mécanique. Aujourd’hui, il consiste à modifier des paramètres dans des mémoires électroniques.
Toute opération de calibrage doit être précédée d'une opération de vérification ou d'étalonnage.