Beckhoff simplifie le contrôle-commande décentralisé

Rédigé par  vendredi, 17 avril 2020 12:06
L’automaticien allemand lance la gamme AMI812x de servomoteurs à sortie et connexion EtherCAT intégrées dans un boîtier compact, permettant l’installation directe au niveau de la machine.
L’allemand Beckhoff Automation, fournisseur de solutions de commande et d’automatisation industrielle, étoffe son offre de moteurs compacts en proposant le servomoteur AMI812x à sortie et connexion au bus de terrain entièrement intégrées au sein d’un seul boîtier compact. En s’installant directement au niveau de la machine, ce modèle libère de l’espace dans l’armoire de commande et simplifie la conception d’applications d’automatisation décentralisées, avec des exigences de puissance pouvant atteindre 400 W.
 
La gamme AMI812x est déclinée en trois longueurs de moteur avec une taille de bride F2 et délivrant un couple d’arrêt de 0,5 à 1,1 Nm. Un codeur absolu multitour et un frein sont disponibles en option. Une version avec bague d’étanchéité assure un indice de protection IP65 et permet au servomoteur d’être installé dans n'importe quelle position.
 
Le nouvel AMI812x bénéficie d’une technologie de contrôle rapide supportant des tâches de positionnement dynamiques. La surveillance de nombreux paramètres, tels que les sur ou sous-tensions, les surintensités ou la charge du moteur, offre un niveau de sécurité élevé, et des Led indiquent instantanément l’état du système.
 
Le servomoteur est alimenté via un connecteur M12 et dispose d’une interface EtherCAT sur deux connecteurs M8, le second port simplifiant la connexion d’appareils en cascade. Signalons qu’une variante avec un port EtherCAT P est prévue. Enfin, une interface d’entrées/sorties à connecteurs M8 permet le raccordement direct de deux capteurs ou actionneurs.
 
Dernière modification le vendredi, 17 avril 2020 17:18
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

16/06/2020 - 17/06/2020
Journées de la mesure 2020
23/06/2020 - 26/06/2020
SITL

Capteurs et transmetteurs
Radar de niveau Micropilot FMR10/FMR20

Micropilot FMR10/FMR20 -Pour les cuves de stockage et le domaine de l’eauEndress+Hauser frappe un grand [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Nathalie HEURLIN
Chef de publicité
n.heurlin@mesures.com - 02.98.27.79.99
Ko
Kilo-octets. Un octet est égal à 8 bits. Le bit est un élément binaire, qui peut prendre deux états (0 ou 1). Les termes de Kilo et Méga utilisés dans le système binaire ne doivent pas être confondus avec ceux utilisés dans le système décimal.
Dans le système décimal, 1 kilo est égal à 1000 et 1 méga est égal à 1000 kilos soit 1 million. Pour mieux fixer les idées sur la taille d’une mémoire, on a décidé de transposer dans l’univers binaire ces notions de kilo et méga (en mettant une majuscule, pour faire la différence). Le point de départ a été 1 Ko : le nombre binaire qui était le plus proche du kilo “décimal” était 1024 (2 puissance 10, donc 210).
Tout part de là. Par exemple, 64 Ko est égal à 64x1024 octets, soit 65536 octets (on s’éloigne du 64 kilos décimal), 128 Ko est égal à 131072octets (on est loin du 128 kilos décimal), etc. Un Mo représente 1024x1024 octets soit 1 048 576 octets. Un Go représente 1024x1024x1024 octets, soit 1073741834 octets. En résumé, les Kilos, Mégas, Giga (et même Téras) binaires sont, pour les deux premiers chiffres, du même ordre de grandeur que les kilos, mégas, gigas et téras décimaux.