Universal Robots sort un kit de chargement autonome des machines

Rédigé par  vendredi, 24 avril 2020 17:22

Le coboticien danois étoffe son offre de solutions UR+ avec la sortie du kit ActiNav destiné à la mise en œuvre rapide d’applications autonomes de bin picking et de placement précis de pièces sur une machine.

Le fabricant danois de robots collaboratifs Universal Robots poursuit le développement de sa plate-forme de kits d’application UR+ en proposant à présent ActiNav, un kit destiné à mettre rapidement en œuvre des applications autonomes de prélèvement en vrac (bin picking) et de placement précis de pièces sur une machine. Adapté à des applications de toute taille, ActiNav permet de charger des machines pour des tâches de perçage, d’ébavurage, de soudage, de plasturgie ou encore d’inspection d’objets.

Pour ce faire, le nouveau kit assure simultanément le traitement d’images, la programmation du mouvement sans collision et le contrôle du robot autonome. Il fonctionne avec des modèles UR5e et UR10e de la gamme de cobots e-Series. Il inclut d’autre part, le module Autonomous Motion Module (AMM) et le logiciel d’interface utilisateur URCap, associé à un choix de capteurs 3D.

ActiNav ne nécessite pas de programmation complexe et se déploie simplement grâce à un apprentissage par la démonstration. De plus, le module de contrôle de mouvement autorise l'usage de bacs de pièces en vrac profonds, ce qui réduit la fréquence des opérations de remplissage.

Dernière modification le vendredi, 24 avril 2020 17:22
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

16/06/2020 - 17/06/2020
Journées de la mesure 2020
23/06/2020 - 26/06/2020
SITL

Mesure physique, analyse chimique
Experts en analyses physico-chimiques

Avec plus de 35 ans d'expérience en analyse physico-chimique et une présence dans le monde entier, [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Nathalie HEURLIN
Chef de publicité
n.heurlin@mesures.com - 02.98.27.79.99
Ko
Kilo-octets. Un octet est égal à 8 bits. Le bit est un élément binaire, qui peut prendre deux états (0 ou 1). Les termes de Kilo et Méga utilisés dans le système binaire ne doivent pas être confondus avec ceux utilisés dans le système décimal.
Dans le système décimal, 1 kilo est égal à 1000 et 1 méga est égal à 1000 kilos soit 1 million. Pour mieux fixer les idées sur la taille d’une mémoire, on a décidé de transposer dans l’univers binaire ces notions de kilo et méga (en mettant une majuscule, pour faire la différence). Le point de départ a été 1 Ko : le nombre binaire qui était le plus proche du kilo “décimal” était 1024 (2 puissance 10, donc 210).
Tout part de là. Par exemple, 64 Ko est égal à 64x1024 octets, soit 65536 octets (on s’éloigne du 64 kilos décimal), 128 Ko est égal à 131072octets (on est loin du 128 kilos décimal), etc. Un Mo représente 1024x1024 octets soit 1 048 576 octets. Un Go représente 1024x1024x1024 octets, soit 1073741834 octets. En résumé, les Kilos, Mégas, Giga (et même Téras) binaires sont, pour les deux premiers chiffres, du même ordre de grandeur que les kilos, mégas, gigas et téras décimaux.