Siemens estime le financement nécessaire à la transformation numérique de l'industrie

Rédigé par  vendredi, 19 juin 2020 16:24
Siemens estime le financement nécessaire à la transformation numérique de l'industrie Siemens Financial Services

Dans une nouvelle étude, Siemens Financial Services estime à près de 400 milliards de dollars l'investissement global que l'industrie devra consentir dans les cinq années à venir pour assurer le virage numérique de ses usines.

Dans sa nouvelle étude intitulée « Industry 4.0 : Rising to the challenge », Siemens Financial Services (SFS) s’intéresse aux problèmes d’investissement que les industriels rencontrent pour mettre en oeuvre leur transformation numérique. La division du groupe allemand a notamment élaboré une méthode donnant une vision « très prudente » des investissements dans les nouvelles technologies que l’industrie manufacturière devrait réaliser, évaluant ceux-ci à 390,4 milliards de dollars au niveau mondial dans les cinq ans à venir, dont 137,4 Md$ au niveau européen (voir illustration).

S’il est établi que la transformation numérique peut procurer un avantage concurrentiel à long terme, SFS estime que le point de basculement de l’Industrie 4.0 – soit le moment où 50 % des fabricants auront migré vers des plates-formes de production numériques – sera atteint dans les cinq à sept prochaines années. Après quoi, les fabricants auront un retard à rattraper.

SFS décrit par ailleurs de nouveaux modèles de financement proposés principalement par des acteurs spécialisés dans le secteur manufacturier, avec pour objectif de faciliter l’investissement dans l’Industrie 4.0. Ces formules de paiement sont souvent alignées sur les résultats commerciaux, afin d’associer étroitement le financement et le retour sur investissement escompté des technologies numériques.
« Le financement intelligent offre des méthodes d’investissement durables permettant aux fabricants d’atteindre les résultats commerciaux souhaités et clairement définis, tout en accédant aux technologies et services appropriés. Ceci est particulièrement favorable face à l’énorme impact économique de la crise sanitaire mondiale actuelle », conclut Thierry Fautré, président de Siemens Financial Services, France.

Dernière modification le vendredi, 19 juin 2020 16:56
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

02/09/2020 - 03/09/2020
Expobiogaz
03/09/2020 - 04/09/2020
Sido
16/09/2020 - 17/09/2020
Analyse industrielle
23/09/2020 - 24/09/2020
IoT World + MtoM Embedded
23/09/2020 - 24/09/2020
Microwave & RF
29/09/2020 - 01/10/2020
Carrefour des fournisseurs de l’industrie agroalimentaire (CFIA)
29/09/2020 - 01/10/2020
Sepem Industrie Avignon/Forum de l'électronique
07/10/2020 - 08/10/2020
Forum Labo
14/10/2020 - 15/10/2020
Mesures Solutions Expo

Non classé
Memograph M RSG45

L'enregistreur graphique évolué est un système flexible et performant pour l'organisation des valeurs [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Nathalie HEURLIN
Chef de publicité
n.heurlin@mesures.com - 02.98.27.79.99
  • Hygromètre portable Atex Hygromètre portable Atex
    Pour les mesures de traces dans les gaz et l’air comprimé dans les applications industrielles, Shaw propose désormais l’hygromètre portable SDHmini-Ex qui est certifié à sécurité intrinsèque Atex, IECEx et UL.
    Lire la suite >
  • Multimètres portables Bluetooth Multimètres portables Bluetooth
    Sefram Instruments (B+K Precision) complète son offre d’instruments de mesure capables de communiquer en Bluetooth, via l’application Sefram Connect (Android et iOS), avec les multimètres numériques 6 000 points portables 7220, 7221 et 7223.
    Lire la suite >
  • Solution de test PCI Express Gen5 Solution de test PCI Express Gen5
    La nouvelle solution de test PCI Express compatible avec la spécification de la 5e génération (Gen5) d’Anritsu est basée sur l’analyseur de qualité du signal MP1900A, un logiciel d’automatisation pour la calibration et un logiciel de mesure BER compatible avec le filtre SKP.
    Lire la suite >
DCO
Demande chimique en oxygène. La DCO, contrairement à la DBO, ne s'intéresse qu'aux phénomènes chimiques. La DCO est définie comme étant la quantité d'oxygène équivalente à la quantité de dichromate consommée par les matières lorsqu'on traite un échantillon d'eau avec cet oxydant dans des conditions bien déterminées. La mesure de la DCO consiste à oxyder l'échantillon au dichromate puis à mesurer le dichromate restant.