Emerson se renforce en vannes pour le marché du GNL

Rédigé par  jeudi, 20 décembre 2018 12:24
Emerson se renforce en vannes pour le marché du GNL Advanced Engineering Valves

Le groupe américain vient en effet de reprendre le belge Advanced Engineering (AE) Valves.

Après le rachat de de l’activité Valves & Controls du britannique Pentair en 2017, le groupe américain Emerson Electric, fabricant de solutions pour les marchés industriels, commerciaux et résidentiels, continue de renforcer son offre de vannes, avec cette fois l’acquisition du belge Advanced Engineering (AE) Valves, pour un montant non précisé.

Créé en 2010 et situé à Verviers (Belgique ; siège social), AE Valves est un fabricant spécialisé dans les technologies de vannes pour le marché du gaz naturel liquéfié (GNL) et les applications de services sévères (températures extrêmes et médias réactifs) en pétrochimie et chimie.

« Cette acquisition représente un autre investissement important pour aider nos clients à accroître leur rentabilité et leur productivité », indique Ram Krishnan, président de l’activité Final Control d’Emerson Electric. Avec cette acquisition, l’initiative Main Valve Partner d’Emerson devient le premier fournisseur de solutions de contrôle final pour l’industrie du GNL, et complète sa gamme de vannes à papillon à triple excentration Vanessa.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

30/01/2019 - 31/01/2019
20e Carrefour de l’eau
30/01/2019 - 31/01/2019
Biogaz Europe 2019
05/02/2019 - 06/02/2019
Analyse Industrielle

Capteurs et transmetteurs
Pression différentielle Deltabar PMD75

Le transmetteur de pression différentielle Deltabar PMD75 avec capteur piézorésistif et membrane métallique [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
SDH
Synchronous Digital Hierarchy. Normalisée par l’UIT au début des années 1990 (et connue aux Etats-Unis sous le nom de Sonet), la hiérarchie numérique synchrone définit une infrastructure de transport dans les réseaux de télécommunications sur fibre optique. Elle a été développée pour faciliter l’évolution vers les hauts débits, simplifier la gestion de la bande passante et améliorer les possibilités d’exploitation et de maintenance des réseaux télécoms. La SDH définit en particulier des niveaux successifs de multiplexage des voies de transmission : STM-1 (ou Sonet OC-3) à 155,52 Mbit/s, STM-4 (OC-12) à 622,08 Mbit/s, STM-16 (OC-48) à 2,488 Gbit/s et STM-64 (OC-192) à 9,953 Gbit/s. Brasseurs, multiplexeurs d’insertion/extraction et systèmes de ligne sont les trois principaux équipements SDH. (Définition Electronique International Hebdo)