Revue Mesures > Mécanique Hydraulique Pneumatique

Vannes : quelques pistes pour faire le bon choix

Chaque année, l’industrie gaspille beaucoup d’argent à utiliser des vannes inadaptées. Un mauvais choix de vannes peut contribuer à des défaillances et provoquer donc des pertes de production qui engendrent des coûts d’immobilisation, des conditions de travail dangereuses et une dégradation de l’environnement. Swagelok énumère ici une liste de critères à prendre en compte afin de sélectionner une vanne facile à installer, fiable et non dangereuse, et qui nécessite en outre peu d’entretien et conduit à un coût d’exploitation minimal.
Dernière modification le samedi, 01 avril 2006 00:00
Connectez-vous pour commenter
03/02/2015 - 03/02/2015
NIDays
10/03/2015 - 12/03/2015
CFIA Rennes
11/03/2015 - 12/03/2015
Enova Toulouse
25/03/2015 - 26/03/2015
Analyse industrielle
31/03/2015 - 02/04/2015
ContaminExpo et ContaminExpert
31/03/2015 - 02/04/2015
Forum Labo & Biotech
  • Conditionneurs pour ponts de jauges Conditionneurs pour ponts de jauges
    Flintec a étendu sa gamme de conditionneurs pour ponts de jauges avec les deux modèles FAA-26 et FAA-27. Ils se différencient entre autres des autres amplificateurs analogiques du constructeur par une largeur divisée par deux (114,5x99x22,5 mm [PxHxL]), un traitement de signal plus puissant, une meilleure immunité CEM pour un fonctionnement sécurisé, une plage de tension d'alimentation étendue…
    Lire la suite >
  • Codeur sans roulement Codeur sans roulement
    Les nouveaux codeurs sans roulement MIR 10 de Baumer indiquent la position et la vitesse dans les moteurs. Ils sont adaptés aux espaces de montage réduits et aux environnements soumis à un degré de salissure élevé ou à un taux d'humidité élevé.
    Lire la suite >
  • Passerelles Ethernet et série Passerelles Ethernet et série
    Les passerelles Ethernet et série PLX30 de ProSoft Technology permettent un transfert de données bidirectionnel en temps réel sur les réseaux EtherNet/IP ou Modbus TCP/IP. Elles garantissent également des communications rapides entre les équipements de type terminaux opérateurs, systèmes SCADA ou contrôleurs de puissance.
    Lire la suite >
Spectromètre de masse
Le spectromètre de masse donne la composition chimique d’un échantillon solide, liquide ou gazeux. Pour ce faire, l’échantillon est d’abord ionisé sous un vide élevé. Les ions ainsi produits sont ensuite séparés et triés en fonction de leur masse : en cela, le spectromètre de masse fournit une analyse qualitative, plus ou moins caractéristique de la structure moléculaire de l’échantillon. Ce type d’appareil fournit également une analyse quantitative : l’amplitude du signal correspondant à chaque constituant est en effet directement proportionnelle à la quantité de ce constituant dans l’échantillon étudié.
Il existe de multiples façons d’ioniser un échantillon : par bombardement électronique (utilisable uniquement sur les composés gazeux ou vaporisés), par réaction chimique (très pratiquée pour les composés organiques), par désorption et ionisation chimique (utilisée surtout sur les molécules peu ou pas volatiles), par désorption de champ, par désorption laser, par bombardement d’atomes rapides, par bombardement d’ions, par désorption plasma, par ionisation de surface, par source à plasma par décharge continue, par source à plasma par couplage inductif, etc.