Revue Mesures > Réseaux et communications > Liaison sans fil

Des modules radio pour toutes les applications

Grâce à la libération de certaines bandes de fréquences, à l’avènement de standards et à des processeurs de plus en plus puissants, les liaisons radio connaissent un succès croissant. La technologie est désormais relativement bien maîtrisée mais elle paraît encore complexe à appréhender. Avant de mettre en oeuvre une application, l’industriel se trouve confronté à un vaste choix : suivant les applications auxquelles ils sont destinés, les modules radio se déclinent en une multitude de variantes offrant des fréquences, des protocoles et des technologies de transmission différentes. John Schwartz, spécialiste en liaisons radio chez Digi International, explique ici pourquoi ces solutions coexistent. A défaut de modules radio “universels”, il propose d’utiliser des systèmes “interchangeables”.
Dernière modification le mercredi, 15 février 2012 23:13
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

Découvrir Recevoir un n° Feuilleter S'abonner
08/11/2016 - 10/11/2016
Vision

Mesure et test électroniques
INTERFACE DE TEST MANUEL SERIE MA

Le châssis de test MA XX à cassettes interchangeables a été conçu par Ingun pour tester et/ou programmer [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Interface USB 3.0 pour caméras Interface USB 3.0 pour caméras
    Vreo Innovation a lancé une interface USB 3.0 pour la série des caméras FCB-EV de Sony. La Liberty Board permet ainsi d'étendre la gamme de caméras intégrables sur des produits USB 3.0.
    Lire la suite >
  • Connecteur miniature Connecteur miniature
    La gamme de connecteurs miniatures MiniMax de Fischer Connectors compte un nouveau modèle plus petit : le MiniMax 06. Il convient aux applications portatives ou aux espaces restreints.
    Lire la suite >
  • Détecteur à ultrasons compacts Détecteur à ultrasons compacts
    Les détecteurs à ultrasons de type M18 x 1 UGT d'ifm electronic se distinguent par de grandes portées, jusqu'à 300, 800, 1 200, 1 600 ou 2200 mm, atteintes normalement par des boîtiers plus gros, et une faible zone morte (40, 60, 80, 150 ou 200 mm).
    Lire la suite >
Energie active et réactive
En électricité, on désigne par énergie active l’énergie qui est transformée en travail mécanique (s’il s’agit d’un moteur), chaleur (s’il s’agit d’une résistance chauffante ou d’un tube infrarouge) ou lumière. Quant à l’énergie réactive, elle ne produit pas de travail ou de chaleur mais elle est nécessaire pour permettre aux équipements électriques de fonctionner (pour par exemple produire un champ électromagnétique à l’intérieur d’un moteur).
Tous les réseaux électriques fournissent ces deux types d’énergie. L’énergie réactive oblige à surdimensionner les installations électriques (au niveau des transformateurs) et elle est facturée. Pour cette raison, les industriels utilisent des systèmes de compensation d’énergie réactive (basés sur des condensateurs), qui fournissent cette énergie à la place du réseau de distribution électrique.