Sappel fête ses 100 ans et plein de compteurs d'eau

Tout cela est donc le fruit de cent années de travail. En 1906, la société est fondée par un comte russe, Salomon Ostrovsky, sous le nom curieux de “Paris ignicole”. En 1936, elle est rachetée par une société suisse de compteurs d’eau et devient la Société d’APPlications ELectriques (Sappel). Elle installe son siège en 1974 à Saint-Louis (68) en Alsace. Elle passe dans le giron de la Société Générale des Eaux en 1982, puis en 1998, dans celui du groupe allemand Hydrometer. Ce dernier est lui même intégré au groupe Diehl en 2003 (société familiale allemande qui représente plus de 10.600 salariés et un chiffre d’affaires annuel de 1,7 milliards d’euros. Elle comprend différents activités dans les domaines de l’avionique, du métal, de l’électronique et du comptage.. ) Aujourd’hui, Sappel est donc une filiale d’Hydrometer (150 millions d'euros de chiffre d'affaires) qui produit chaque année 3 millions de compteurs d’eau et 150.000 compteurs d’énergie thermique.
Sappel, quant à elle, emploie 170 personnes et engendre un chiffre d’affaires de 30 millions d’euros. La société est experte dans le domaine du comptage de l’eau, des liquides industriels et de l’énergie thermique. Elle est notamment spécialisée dans la fabrication de compteurs utilisant les technologies “Jet unique” (gamme Aquila) ou compteurs volumétriques (gamme Altaïr). Depuis une dizaine d’années, Sappel développe également des systèmes de relevés à distance. Depuis 1996, elle a ainsi vendu plus de 800.000 modules radio de télé relevé (Gamma Izar). Avec le souci d’économiser l’eau et les énergies sous toutes leurs formes, les dirigeants de l’entreprise estiment que le développement durable consituera un nouveau relais pour poursuivre la croissance. (Juin 2006)
Dernière modification le jeudi, 06 juillet 2006 02:00
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

07/05/2019 - 10/05/2019
Control
16/05/2019 - 16/05/2019
Journée technique du CFM
20/05/2019 - 20/05/2019
Café débat sur la métrologie
21/05/2019 - 23/05/2019
Preventica Paris
22/05/2019 - 23/05/2019
PEFTEC 2019
23/05/2019 - 23/05/2019
A3P Métrologie
05/06/2019 - 06/06/2019
Atmos’Fair
12/06/2019 - 13/06/2019
Expo Biogaz
17/06/2019 - 23/06/2019
Salon international de l'aéronautique et de l'espace
18/06/2019 - 18/06/2019
Energy Class Factory

Non classé
FAULHABER Spécialiste Systèmes d

Inventé par Dr. Fritz Faulhaber père et breveté en 1958, la bobine á bobinage oblique de FAULHABER [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Caméra 3D à temps de vol
 Caméra 3D à temps de vol

    ifm electronic présente une nouvelle caméra 3D, la 03X100. Basée sur la technologie à temps de vol, elle convient notamment à la détection des objets et des personnes dans l'environnement des robots collaboratifs ou autonomes.

    Lire la suite >
  • Étiquette RFID sans adhésif
 Étiquette RFID sans adhésif

    Inotec a dévoilé LoopTag, une solution d’étiquetage RFID sans adhésif. L'étiquette s'attache en effet en une boucle avec verrouillage automatique.

    Lire la suite >
  • Variateurs de vitesse
 Variateurs de vitesse

    Rockwell Automation a étendu la plage de puissance et les fonctionnalités de la technologie TotalFORCE qui équipe les variateurs de vitesse Allen-Bradley PowerFlex  755T.

    Lire la suite >
Carte de contrôle
Ce terme est couramment utilisé dans les applications de contrôle statistique de la qualité (SQC) ou de fabrication (SPC). Une carte de contrôle est un graphique sur lequel sont tracées des limites inférieure et supérieure (que l’on s’impose) et où l’on reporte les valeurs d’une statistique calculée sur des échantillons successifs d’une fabrication. Une carte de contrôle n'a donc rien à voir avec une carte électronique…
Il existe de multiples variantes de cartes de contrôle, que l’on peut classer en deux catégories : les cartes de contrôle aux mesures (avec des valeurs mesurées) et les cartes de contrôle aux attributs (valeurs comptées).