Le générateur de signaux 6 GHz modèle 3416 de Aeroflex s'adresse à l'ensemble des applications RF, mais plus particulièrement au test des réseaux locaux sans fil.
· Gamme de fréquences : 250 kHz à 6 GHz
· Gamme ±300 mV, résolution de 100 µV
· Précision (en onde continue) : inférieure à ±2  % +3,3 mV
· Commutation "fréquence" et "niveau" en moins de 5 ms
· Atténuateur électronique de –140 à +16 dBm
· Linéarité de –70dBc ACP en mode 3 GGP/WCDMA
· Sorties I&Q différentielles permettant la génération de signaux bande de base, requis aujourd'hui sur la plupart des circuits intégrés ou modules RF. Possibilité de régler la tension de polarisation jusqu'à ±3 V, indépendamment sur chacune des voies I et Q
· Option RTBB (Bande de Base Temps Réel) permettant la génération de signaux de modulation I&Q directement à partir de données numériques série ou parallèles 
· Interfaces RS232, GPIB et Ethernet
Dernière modification le mercredi, 20 juillet 2005 02:00
Connectez-vous pour commenter
09/06/2015 - 09/06/2015
Journée mondiale de l'accréditation
15/06/2015 - 19/06/2015
Achema

Non classé
FAULHABER Spécialiste Systèmes d

Machines à décaper l’isolantLa technique moderne ne peut pas renoncer aux câbles. Pour pratiquement [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Add-on
Le mot “add” anglais signifie que l’on ajoute quelque chose. “Add-in” et “Add-on” s’appliquent à l’ajout d’une extension matériel dans (“add-in”) ou sur (“add-on”) un ordinateur. La nuance est faible et on emploie en général indifféremment les deux termes.
Lorsque l’extension est une carte électronique, on parle aussi de carte d’extension ou de carte fille.
Quand il s’agit d’une extension “logiciel”, on parle plutôt de “plug-in”