Le générateur de signaux 6 GHz modèle 3416 de Aeroflex s'adresse à l'ensemble des applications RF, mais plus particulièrement au test des réseaux locaux sans fil.
· Gamme de fréquences : 250 kHz à 6 GHz
· Gamme ±300 mV, résolution de 100 µV
· Précision (en onde continue) : inférieure à ±2  % +3,3 mV
· Commutation "fréquence" et "niveau" en moins de 5 ms
· Atténuateur électronique de –140 à +16 dBm
· Linéarité de –70dBc ACP en mode 3 GGP/WCDMA
· Sorties I&Q différentielles permettant la génération de signaux bande de base, requis aujourd'hui sur la plupart des circuits intégrés ou modules RF. Possibilité de régler la tension de polarisation jusqu'à ±3 V, indépendamment sur chacune des voies I et Q
· Option RTBB (Bande de Base Temps Réel) permettant la génération de signaux de modulation I&Q directement à partir de données numériques série ou parallèles 
· Interfaces RS232, GPIB et Ethernet
Dernière modification le mercredi, 20 juillet 2005 00:00
Connectez-vous pour commenter
Pas d'événement
  • L'avenir De L'oscilloscope Passe Par Le Logiciel
    Instrumentélectroniquelargementreconnudanstoutel'industrie,l'oscilloscopenumériqueestindispensableàtoutingénieur de test pour valider de multiples dispositifs. Mais à l'heure où les économies sont de mise, de nombreux ingénieurs de test y regardent àdeux fois avant d'investir dans un nouvel appareil. Pour répondre à cela, de plus en plus de fabricants proposent à leurs clients des solutions logiciels permettant d'enrichir les fonctionnalités des oscilloscopes qu'ils possèdent déjà.
    Lire la suite >
COM – Computer On Module
Le nouveau standard COM se caractérise par un facteur de forme mince pour modules équipés de processeurs ARM et SoC ultra basse consommation. Ce standard cible spécifiquement de nouveaux marchés à croissance rapide comme les portables et les tablettes industrielles. Il est également très prochainement prévu d’adresser des applications plus traditionnelles comme le contrôle industriel et la télématique. Ces modules seront basés sur un connecteur MXM 3.0 à 314 broches permettant d’obtenir une hauteur totale inférieure à 5 mm pour les deux versions, support compris. Deux tailles sont spécifiées : un module court très compact de seulement 82 mm x 50 mm et un module standard « full size » de 82 mm x 80 mm. Le brochage défini permettra de gérer à la fois des fonctions traditionnelles comme le RGB 24-bit et des normes plus modernes telles que LVDS, HDMI et DisplayPort afin d’assurer une grande pérennité. La consommation électrique de ces solutions ARM/RISC sera de l'ordre de 3W.