Ethernet industriel : quatre protocoles dominent le marché

Dans son rapport « The world market for industrial Ethernet », le cabinet d’études de marché IMS Research a établi un classement par protocole des ventes d’équipements Ethernet. Pour réaliser cette étude, les consultants se sont basés sur les chiffres de ventes au niveau mondial de 16 catégories d’équipements industriels.
Avec pas moins de 30% des nœuds, Ethernet/IP (l’adaptation à Ethernet du protocole CIP) fut le plus installé en 2009. Il est suivi de près par ProfiNet (28 %) et Modbus TCP (22 %). Derrière ces trois grands protocoles généralistes arrivent les réseaux spécialisés dans le contrôle temps réel : Ethernet Powerlink, qui réalise 11 % de parts de marché, et EtherCAT, avec 5 %. Les autres protocoles Ethernet (CC-Link IE, Sercos III, Varan ou encore FL-Net) se partagent les 4 % restants.
Rappelons que les dernières estimations d’IMS Research portaient à un peu moins de cinq millions le nombre total de nœuds Ethernet industriel installés dans le monde en 2009.
- 29 septembre 2010 -
Dernière modification le mercredi, 29 septembre 2010 02:00
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

17/11/2020 - 18/11/2020
BE 4.0 Industries du futur
17/11/2020 - 19/11/2020
Sepem Industries Colmar
07/12/2020 - 11/12/2020
Wire &Tube

Capteurs et transmetteurs
Débitmètres Proline 300/500

Nouvelle génération de mesure de débitProline 300/500 vous offre une grande valeur ajoutée tout au [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Nathalie HEURLIN
Chef de publicité
n.heurlin@mesures.com - 02.98.27.79.99
GPIB
General Purpose Information/Interface Bus : il s’agit d’un standard universellement utilisé pour interconnecter des instruments de mesure électronique (générateurs, oscilloscopes, etc.) afin de réaliser des bancs de test automatiques. Normalisé depuis 1975 sous la référence IEEE 488.1 (il avait été en fait introduit en 1965 par la division instrumentation de Hewlett-Packard, qui allait être rebaptisée Agilent Technologies par la suite), GPIB est une liaison parallèle à 24 fils avec un débit de 1 Mo/s et qui est capable de piloter 14 instruments. Une version plus rapide (8 Mo/s) est arrivée par la suite. L’IEEE 488 est désormais sérieusement concurrencée par Ethernet, USB et FireWire.
L’IEEE 488-2 définit le protocole de communication entre tous les équipements d’un bus GPIB. Il s’agit d’une interface logicielle définissant la structure des échanges sur le bus (protocole des contrôleurs, ouverture des lignes, renvoi d’états standards, etc.)