Bureau Veritas Laboratoires accrédité Nadcap pour les essais métallurgiques

Bureau Veritas Laboratoires a obtenu l’accréditation Nadcap pour le périmètre MTL (Materials Testing Laboratory). Cette reconnaissance concerne les analyses chimiques, la métallographie et les microduretés, les essais mécaniques et les duretés. La société, filiale à 100% de Bureau Veritas, renforce ainsi son positionnement sur les marchés aéronautiques. Ses laboratoires réalisent en effet des essais, analyses et expertises sur les matériaux métalliques, polymères et composites des fabricants et sous-traitants aéronautiques. Cette annonce est certainement le début d'une longue série. Bureau Veritas Laboratoires compte en effet poursuivre sur sa lancée. Il a pour objectif à court terme de développer ses accréditations aéronautiques pour les matériaux métalliques, ainsi que pour les composites.
Pour rappel, l’accréditation Nadcap est délivrée par le PRI (Performance Review Institute), qui rassemble les plus grands acteurs de l’aéronautique.
- 15 février 2012 -
Dernière modification le mercredi, 15 février 2012 00:00
Connectez-vous pour commenter
28/10/2014 - 29/10/2014
Offshore Energy 2014
04/11/2014 - 06/11/2014
Expoprotection 2014
18/11/2014 - 18/11/2014
Journée technique CFM
25/11/2014 - 25/11/2014
Journée technique Exera
02/12/2014 - 05/12/2014
Pollutec
02/12/2014 - 04/12/2014
Valve World Expo 2014
10/12/2014 - 10/12/2014
Journée technique CFM
  • Les multimètres numériques portables Les multimètres numériques portables
    Utilisés dans de nombreux secteurs professionnels, les multimètres numériques portables sont des outils très communs, mais dont les caractéristiques s'adaptent àladiversité des applications. Les fabricants n'oublient pas d'innover, en particulier en rendant leurs appareils communicants.
    Lire la suite >
Contrôle ActiveX
Il s’agit d'un module logiciel basé sur l’architecture COM (Component Object Model) de Microsoft. Il permet d’ajouter des fonctionnalités à un programme : celui-ci appelle des objets ActiveX et ceux-ci s’exécutent de façon totalement transparente pour l’utilisateur. Excel ou Word peuvent par exemple exécuter des objets ActiveX insérés dans leur base d’outils.
Sur Internet ou Intranet, des contrôles ActiveX peuvent être associés à une page Web et être téléchargés par le navigateur. Les pages Web peuvent alors exécuter des programmes ActiveX qui s’exécutent comme n’importe quel programme issu d’un serveur.
Au départ, les contrôles ActiveX étaient appelés contrôles OLE et leurs fichiers portaient l’extension .OCX Ils continuent à porter la même extension.