Bureau Veritas Laboratoires accrédité Nadcap pour les essais métallurgiques

Bureau Veritas Laboratoires a obtenu l’accréditation Nadcap pour le périmètre MTL (Materials Testing Laboratory). Cette reconnaissance concerne les analyses chimiques, la métallographie et les microduretés, les essais mécaniques et les duretés. La société, filiale à 100% de Bureau Veritas, renforce ainsi son positionnement sur les marchés aéronautiques. Ses laboratoires réalisent en effet des essais, analyses et expertises sur les matériaux métalliques, polymères et composites des fabricants et sous-traitants aéronautiques. Cette annonce est certainement le début d'une longue série. Bureau Veritas Laboratoires compte en effet poursuivre sur sa lancée. Il a pour objectif à court terme de développer ses accréditations aéronautiques pour les matériaux métalliques, ainsi que pour les composites.
Pour rappel, l’accréditation Nadcap est délivrée par le PRI (Performance Review Institute), qui rassemble les plus grands acteurs de l’aéronautique.
- 15 février 2012 -
Dernière modification le mercredi, 15 février 2012 00:00
Connectez-vous pour commenter
03/02/2015 - 03/02/2015
NIDays
10/03/2015 - 12/03/2015
CFIA Rennes
11/03/2015 - 12/03/2015
Enova Toulouse
25/03/2015 - 26/03/2015
Analyse industrielle
31/03/2015 - 02/04/2015
ContaminExpo et ContaminExpert
31/03/2015 - 02/04/2015
Forum Labo & Biotech
  • pHmètre de paillasse robuste pHmètre de paillasse robuste
    Mettler-Toledo complète sa gamme d’appareils de mesures physico-chimiques SevenCompact, avec le pHmètre de paillasse S210. Il se distingue par la mesure du potentiel d’oxydo-réduction (redox), et sa robustesse.
    Lire la suite >
  • Interfaces homme-machine à forte luminosité Interfaces homme-machine à forte luminosité
    La série DOP-W d'interfaces homme-machine qu'a introduite Delta Electronics se caractérise par une forte luminosité (jusqu’à 500 cd/m²) et une visibilité sous tous les angles. Elle est ainsi adaptée aux ambiances industrielles poussiéreuses ou aux secteurs imposant des nettoyages réguliers au jet d’eau.
    Lire la suite >
  • Interfaces de test manuel Interfaces de test manuel
    Cotelec présente les interfaces de test manuel MA 60 et MA 206 d’Ingun, pour le test et la programmation des cartes électroniques de petites tailles dans un environnement de production industrielle.
    Lire la suite >
Méthode 5S
Méthode d’organisation d’origine japonaise applicable aussi bien dans le cadre d’un travail au bureau que d’un travail en atelier et qui a pour but d’éviter de perdre du temps et d’améliorer la qualité. La méthode 5S évoque 5 mots japonais commençant par un “S” :
  • Seiri : débarrasser, c’est-à-dire éliminer tout ce qui n’est pas nécessaire pour effectuer un travail.
  • Seiton : rangement. Il s’agit de définir ce dont on a besoin pour effectuer un travail et où le trouver sans avoir à chercher.
  • Seiso : nettoyage. Celui-ci doit être pratiqué quotidiennement
  • Seiketsu : ordre. Il s’agit ici de se concentrer sur la standardisation de la réalisation d’un travail.
  • Shitsuke : rigueur. Celle-ci doit être maintenue dans le temps et ce n’est pas facile car l’esprit humain n’aime pas trop la routine.