Les lauréats du 17ème Palmarès technologique de Mesures

Chaque année au mois de juin, Mesures organise son Palmarès Technologique. C’est l’occasion pour la rédaction du magazine de passer en revue tous les produits qui lui ont été présentés ou qu’elle a découvert au cours de l’année écoulée et de récompenser les instruments et les solutions les plus innovants dans dix catégories. Dix lauréats et hui mentions spéciales figurent au tableau d’honneur.


1- Instrumentation électronique
Lauréat :
L’oscilloscope MDO4000 de Tektronix
Le MDO4000 de Tektronix est un instrument d’un nouveau genre. Il réunit pour la première fois dans le même boîtier un oscilloscope et un analyseur de spectre, assurant ainsi la corrélation entre mesures effectuées dans les domaines temporel et fréquentiel.
Mention spéciale : La gamme d'oscilloscopes DSO 90000Q d’Agilent
Agilent Technologies propose à une famille d’oscilloscopes dont un des modèles affiche une bande passante record de 63 GHz sur deux entrées dédiées.
 

2- Instrumentation de process
Lauréat :
La sonde de température flexible Moore Industries
Moore Industries a développé une sonde de température flexible distribuée par MPC qui peut être coupée à la longueur correspondant à la profondeur disponible dans le doigt de gant.
Mention spéciale : Le chromatographe de process GC8000 de Yokogawa
Avec la plate-forme de nouvelle génération GC8000, Yokogawa mise notamment sur la modularité (plusieurs fours, horloges et détecteurs) et une interface utilisateur moderne pour ses chromatographes de process.


3- Mesures mécaniques
Lauréat :
Le mesureur d’épaisseur de Roboplanet
Roboplanet a développé un système de mesure d’épaisseur destiné à la détection de corrosion. Doté de 9 capteurs à ultrasons, il contrôle toute pièce ou structure métallique à la vitesse de 80 points/s. Les résultats s’affichent en temps réel.
Mention spéciale : Le bras de mesure Edge de Faro
Le bras de mesure Edge de Faro se distingue par un écran tactile intégré et un OS embarqué. Il forme une solution de mesure autonome facile à déplacer sur site. Autres atouts, sa robustesse et ses multiples possibilités de connexion.

 

4- Mesures Physiques
Lauréat : L'anémomètre à effet Vortex portable de Höntzsch
Höntzsch a développé le premier anémomètre à effet Vortex portable du marché (distribué pas TH Industrie), en complément de ses modèles thermiques et à moulinets.

 

5- Automatismes
Lauréat :
L'émulateur d’automates de Clonéo
Dans le processus de développement d’un système automatisé, la phase de tests constitue le plus souvent un goulot d’étranglement, car les testeurs doivent se partager la plate-forme matérielle. La jeune société Clonéo propose d’émuler le fonctionnement des automates dans une plate-forme virtuelle afin d’effectuer plusieurs tests en parallèle.
Mention spéciale : La borne EL7201 de Beckhoff
Avec la borne EL7201 de Beckhoff, plus besoin de variateurs pour les applications de positionnement de faible puissance. La borne est en effet capable de piloter des servomoteurs synchrones jusqu’à 200 W.

 

6- Vision industrielle
Lauréat :
Les caméras Phantom v1210 et v1610 de Vision Research
Les caméras Phantom v1210 et v1610 de Vision Research offrent la possibilité, jusqu’à présent inédite, d’acquérir jusqu’à 16 000 images/s avec une résolution de 1 mégapixel. Grâce à des pixels de 28 µm, le capteur CMOS utilisé se distingue aussi par une sensibilité très élevée.
Mention spéciale : Les caméras EVO de SVS-Vistek distribué par Alliance Vision
En introduisant les caméras de vision industrielle EVO début 2011, SVS-Vistek a été l’un des premiers fabricants à proposer des solutions à double sortie Gigabit Ethernet.

 

7- Contrôle de production
Lauréat :
La plate-forme PMX d’HBM
La plate-forme PMX d’HBM se distingue par la résolution de 24 bits de ses cartes d’acquisition mais également par sa capacité à dialoguer avec des réseaux Ethernet industriels couramment employés pour le contrôle de process> ou de machines.
Mention spéciale : La passerelle de communication sans fil DXLOG de Diaxys
Pour la deuxième génération de ses solutions sans fil, Diaxys s’est attaché à améliorer la récupération des données, les aspects de sécurité des communications et l’ouverture de son protocole.

 

8- Instrumentation électrique
Lauréat :
L'analyseur de charge électrique Lynx de Qualisteo
Le système conçu par Qualisteo mesure et analyse la consommation électrique par type d'usage sans qu’il soit nécessaire de disposer d’un capteur pour chaque appareil à qualifier.


9- Thermographie
Lauréat :
La caméra de thermographie infrarouge 885 de Testo
La caméra de thermographie infrarouge 885 de Testo se distingue par plusieurs fonctionnalités innovantes. Parmi elles, un outil destiné à accroître artificiellement la résolution du détecteur pour réaliser des analyses plus fines.
Mention spéciale :
La caméra de la série SC8000 de Flir Systems
Flir Systems lance une nouvelle génération de caméras infrarouges pour les applications scientifiques et la R&D. Ces modèles haut de gamme se distinguent notamment par leur très haute résolution et leur ergonomie.

 

10- Instrumentation de laboratoire
Lauréat :
L’analyseur de la taille des particules Mastersizer 3000 de Malvern Instruments
Reposant sur une plate-forme entièrement repensée, l’analyseur de la taille des particules Mastersizer 3000 de Malvern Instruments affiche à la fois une dynamique de mesure allant de 10 nm à 3,5 mm, et une compacité accrue.
Mention spéciale : Le spectrophotomètre de laboratoire DR 3900 de Hach Lange
Dans son dernier spectrophotomètre, Hach Lange a intégré la lecture des codes-barres et des puces RFID afin d’assurer une meilleure qualité des mesures des paramètres liés à l’eau, depuis le prélèvement jusqu’à l’analyse.

 

### Découvrir le dossier complet publié dans la revue de juin 2012 ###

 

- 20 juin 2012 -

Dernière modification le mercredi, 20 juin 2012 02:00
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

26/03/2019 - 28/03/2019
Sepem industries Toulouse
01/04/2019 - 05/04/2019
Foire de Hanovre
03/04/2019 - 04/04/2019
Enova Nantes
10/04/2019 - 11/04/2019
Sido

Non classé
FAULHABER Spécialiste Systèmes d

Machines à décaper l’isolantLa technique moderne ne peut pas renoncer aux câbles. Pour pratiquement [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
FFT
Fast Fourier Transform, transformée de Fourier rapide. On sait depuis longtemps réaliser des transformées de Fourier d’un signal, à l’aide d’électroniques analogiques (mises en œuvre notamment dans les analyseurs de spectres). Lorsque les électroniques numériques sont apparues, on a naturellement cherché à calculer numériquement la transformée de Fourier des signaux. Mais ces calculs étaient longs, jusqu’à ce qu’apparaisse un nouvel algorithme qui a permis de fortement réduire le temps de calcul. Cet algorithme a été baptisé “fast” (rapide, en anglais). Et c’est ainsi qu’est apparu le terme FFT. Aujourd’hui, quand on parle d’un analyseur FFT, il s’agit d’un appareil qui assure une fonction d’analyse spectrale et qui calcule numériquement le spectre.
Ceci étant, malgré les progrès accomplis par les calculateurs, les analyseurs FFT restent relativement lents et sont réservés à l’analyse de signaux acoustiques, de vibrations ou à l’analyse d’asservissements (quelques centaines de kHz tout au plus). Quand on dit qu’un analyseur FFT est “temps réel jusqu’à 20 kHz”, cela signifie qu’il va calculer le spectre d’un signal jusqu’à 20 kHz, sans perdre aucune information sur le signal d’entrée. L’analyseur peut calculer les raies spectrales supérieures à cette fréquence, mais il perd alors la notion de “temps réel” : autrement dit, le temps de calcul est trop long pour pouvoir prendre en compte la totalité des échantillons du signal et des portions de ce signal sont perdues.