Tableau de distribution basse tension

Rédigé par  vendredi, 04 avril 2014 16:12

Le MNS R est le nouveau tableau basse tension d'ABB, à technologie débrochable, pour la distribution d’énergie et commande moteurs à raccordement arrière. Il est conçu pour les installations électriques importantes, telles que les complexes pétrochimiques, les aciéries, les laminoirs, les centrales électriques.

# Intensités assignées : jusqu’à 6 300 A, 40/50 Hz
# Courants de court-circuit : 100 kA

# Tenue à l’arc interne : jusqu’à 100 kA
# Raccordement des câbles de puissance par l’arrière, utilisable avec départs accessibles en face avant
# Installation possible de plusieurs disjoncteurs ouverts dans une même colonne
# Modules de communication disponibles pour disjoncteurs ouverts et en boîtier moulé
# Intégration de tiroirs, platines déconnectables et solutions débrochables sur socle

# Association aux autre éléments modulaires de la plate-forme MNS

 

ABB
www.abb.fr

Dernière modification le vendredi, 04 avril 2014 18:35
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

20/05/2019 - 20/05/2019
Café débat sur la métrologie
21/05/2019 - 23/05/2019
Preventica Paris
22/05/2019 - 23/05/2019
PEFTEC 2019
23/05/2019 - 23/05/2019
A3P Métrologie
05/06/2019 - 06/06/2019
Atmos’Fair
05/06/2019 - 05/06/2019
Journée technique du CFM
12/06/2019 - 13/06/2019
Expo Biogaz
17/06/2019 - 23/06/2019
Salon international de l'aéronautique et de l'espace
18/06/2019 - 18/06/2019
Energy Class Factory

Non classé
Dynamique des structures

De l’acquisition aux résultatsL’analyse de structure est un puissant outil pour comprendre le comportement [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Capabilité
Au sens de la maîtrise statistique de procédés (MSP), un procédé sera déclaré “capable” s’il a démontré, pour les caractéristiques sélectionnées, qu’il est capable de produire pendant une période suffisamment longue, avec un taux connu de non conformité inférieur aux exigences internes à l’entreprise ou contractuelles. Au lieu de “capabilité”, on emploie aussi le mot “aptitude”.