Air Liquide met la main sur Airgas pour 13,4 Md$ de dollars

Rédigé par  mardi, 01 décembre 2015 18:36
Benoît Potier, PDG d’Air Liquide (à gauche), et Peter McCausland, fondateur et président exécutif d’Airgas. Benoît Potier, PDG d’Air Liquide (à gauche), et Peter McCausland, fondateur et président exécutif d’Airgas.

Le groupe français renforce encore sa position de numéro un mondial, en particulier dans le secteur des gaz industriels.

Le français Air Liquide, gazier numéro un mondial dans l’industrie et la santé, vient d’annoncer le rachat de l’américain Airgas, société spécialisée dans les gaz industriels, pour un montant de 13,4 milliards de dollars (environ 12,5 milliards d’euros). « Cette acquisition renforce notre ambition d’être le leader de notre industrie et accroît notre présence aux Etats-Unis, un marché résilient offrant des opportunités de croissance dans la durée », affirme Benoît Potier, Pdg d’Air Liquide.

Pour Peter McCausland, fondateur et président exécutif d’Airgas, ajoute : « La forte complémentarité de nos opérations permettra aussi à nos clients de bénéficier de la présence mondiale d’Air Liquide, de son expertise technologique, de sa capacité d’innovation et de son efficacité opérationnelle. Airgas pourra apporter son excellence dans les gaz conditionnés. » Le gazier américain deviendra ainsi une filiale à part entière du groupe français. L’acquisition augmentera le chiffre d’affaires « Gaz et services » d’Air Liquide d’environ +30 %.

Dernière modification le mardi, 01 décembre 2015 20:22
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

Pas d'événement

Capteurs et transmetteurs
Thermorésistance iTHERM TM411 | Endress+Hauser

Cette thermorésistance iTHERM a été conçue pour répondre aux exigences de l'agroalimentaire et des [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jg.canuet@mesures.com - 01 75 60 28 54
Temps mort
Ce terme est surtout utilisé en régulation. Lorsque le régulateur agit sur l’organe du process, il peut se passer un délai avant que le capteur de mesure ne détecte un changement : c’est ce que l’on appelle le temps mort. Par exemple, quand vous modifiez la température de votre douche, il y a un certain retard avant que celle-ci devienne effective.