Metron lève un investissement de 8 millions d’euros

Rédigé par  mardi, 20 novembre 2018 12:30
Vincent Sciandra, cofondateur et CEO de Metron. Vincent Sciandra, cofondateur et CEO de Metron.

Avec cette levée de fonds, la start-up parisienne va permettre d’accélérer sa croissance à l’internationale et de consolider son pôle R&D.

La jeune pousse parisienne Metron, spécialisée dans l’intelligence énergétique pour l’industrie, vient de réaliser une levée de fonds d’un montant de 8 millions d’euros, auprès de BNP Paribas, de Financière Fonds Privés et de Breed Reply, investisseur opérationnel actif dans le secteur de l’Internet des objets (IoT).

« Cet investissement va nous permettre de changer de dimension au niveau commercial, notamment à l’international où nous réalisons déjà 75 % de notre chiffre d’affaires, et de développer notre technologie, non seulement pour transformer l’énergie en un centre de profit dans l’industrie, mais aussi pour servir les nouveaux besoins des acteurs du secteur de l’énergie », explique Vincent Sciandra, cofondateur et CEO de Metron.

Le moteur d’intelligence artificielle au cœur de la plate-forme d’intelligence énergétique développée par le français permet aux industriels de collecter, d’agréger et d’analyser en temps réel l’ensemble des données générées par les systèmes industriels, tout en s’interfaçant avec des données externes (marché de l’énergie, prévisions météorologiques), ainsi que de réduire efficacement leur consommation d’énergie et d’améliorer leur empreinte environnementale tout en entrant dans l’ère de l’industrie 4.0.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

05/03/2019 - 08/03/2019
Global Industrie
12/03/2019 - 14/03/2019
CFIA
13/03/2019 - 13/03/2019
Journée technique du CFM
26/03/2019 - 28/03/2019
Sepem industries Toulouse
01/04/2019 - 05/04/2019
Foire de Hanovre

Capteurs et transmetteurs
Radar de niveau Micropilot FMR10/FMR20

Micropilot FMR10/FMR20 -Pour les cuves de stockage et le domaine de l’eauEndress+Hauser frappe un grand [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Régulateur PID

La régulation a pour objectif de maintenir à un niveau prédéterminé un paramètre de process (une température, une pression, un niveau, un débit, une position, une vitesse, etc.). Pour ce faire, le régulateur agit sur une valeur réglante (pour par exemple commander une résistance chauffante, une vanne, un robinet, un moteur, etc.).

Le régulateur PID est de loin le régulateur le plus répandu et le plus facile à mettre en œuvre. Ce type de régulation (voir aussi la définition de ce terme) consiste à associer trois actions :

  • action proportionnelle (P) : la grandeur de sortie du régulateur est directement proportionnelle à l’écart entre la grandeur mesurée et la valeur de consigne. Avec ce type de régulation, la valeur mesurée n’atteint jamais la valeur de la consigne : le rôle du régulateur est de minimiser cet écart.
  • action intégrale (I) : l’action intégrale permet d’annuler l’écart entre la mesure et la consigne et donc d’améliorer la précision de la régulation. Elle consiste à réaliser une intégration (au sens mathématique du terme) de l’écart. L’action intégrale est pratiquement toujours associée à une action proportionnelle.
  • action dérivée : celle-ci consiste à dériver (au sens mathématique du terme) l’écart entre la mesure et la consigne. L’action dérivée permet de raccourcir le temps de réponse de la régulation et de stabiliser la régulation (lorsque les variations de la grandeur contrôlée sont rapides). L’action dérivée est complémentaire de l’action proportionnelle.