Metron lève un investissement de 8 millions d’euros

Rédigé par  mardi, 20 novembre 2018 12:30
Vincent Sciandra, cofondateur et CEO de Metron. Vincent Sciandra, cofondateur et CEO de Metron.

Avec cette levée de fonds, la start-up parisienne va permettre d’accélérer sa croissance à l’internationale et de consolider son pôle R&D.

La jeune pousse parisienne Metron, spécialisée dans l’intelligence énergétique pour l’industrie, vient de réaliser une levée de fonds d’un montant de 8 millions d’euros, auprès de BNP Paribas, de Financière Fonds Privés et de Breed Reply, investisseur opérationnel actif dans le secteur de l’Internet des objets (IoT).

« Cet investissement va nous permettre de changer de dimension au niveau commercial, notamment à l’international où nous réalisons déjà 75 % de notre chiffre d’affaires, et de développer notre technologie, non seulement pour transformer l’énergie en un centre de profit dans l’industrie, mais aussi pour servir les nouveaux besoins des acteurs du secteur de l’énergie », explique Vincent Sciandra, cofondateur et CEO de Metron.

Le moteur d’intelligence artificielle au cœur de la plate-forme d’intelligence énergétique développée par le français permet aux industriels de collecter, d’agréger et d’analyser en temps réel l’ensemble des données générées par les systèmes industriels, tout en s’interfaçant avec des données externes (marché de l’énergie, prévisions météorologiques), ainsi que de réduire efficacement leur consommation d’énergie et d’améliorer leur empreinte environnementale tout en entrant dans l’ère de l’industrie 4.0.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans


Capteurs et transmetteurs
Proline Promag P 100 et Proline Promass P 100

Le Promag P 100 est destiné aux applications chimiques et de process avec liquides corrosifs et températures [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jg.canuet@mesures.com - 01.53.90.17.03
Débogueur
Outil utilisé lors de l’étape de mise au point d’une application embarquée, étape qui consiste généralement à télécharger l’application compilée sur la machine-cible, à l’exécuter, à vérifier son fonctionnement, à corriger les erreurs éventuelles et à adapter le logiciel pour qu’il réponde aux performances recherchées. Tournant sur la machine-hôte, le débogueur pilote à distance un moteur d’exécution des instructions de débogage installé, lui, sur un émulateur in-circuit, une sonde JTAG/BDM ou un moniteur, petit morceau de code résidant en mémoire sur la cible. Ces ressources donnent accès à des informations sur l’état de diverses variables du programme, variables qu’il est possible de visualiser sur l’interface graphique du débogueur, ce dernier étant capable de relier des actions de bas niveau au code source de l’application. (Définition Electronique International Hebdo)