Performance énergétique : Orygeen s’implante en Belgique

Rédigé par  jeudi, 10 janvier 2019 11:59
De gauche à droite : Jean-Marc Spiltoir, administrateur, Marco Caputo, président d'Orygeen, Jean Michel Dols, administrateur, Jean Pierre Riche, directeur général d’Orygeen, Pierre Morane, président délégué d'Orygeen. De gauche à droite : Jean-Marc Spiltoir, administrateur, Marco Caputo, président d'Orygeen, Jean Michel Dols, administrateur, Jean Pierre Riche, directeur général d’Orygeen, Pierre Morane, président délégué d'Orygeen.

La société de conseil française a en effet racheté le bureau d’études 3J Consult à la fin 2018.

Le français Orygeen, société de conseil et de services en performance énergétique, a réalisé l’acquisition du belge 3J Consult, un bureau d’étude spécialisé en thermique industrielle, pour un montant non dévoilé.

Fondé il y a 35 ans à Wavre (Belgique), le bureau d’études a acquis des compétences en thermique et en récupération de chaleur dans les industries d’énergie intensives (sidérurgie, chimie, céramique, etc.). 3J Consult accompagne des grandes entreprises industrielles dans leurs démarches d’efficacité énergétique et a même mis au point la méthodologie d’audit utilisée en Wallonie et, plus récemment, en France.

« Nous sommes enthousiastes de rejoindre Orygeen pour accélérer notre développement en France et en Belgique et compléter ainsi l’offre de services à nos clients historiques », indique Jean-Michel Dols, président de 3J Consult. « Cette acquisition s'inscrit parfaitement dans notre vision de constituer un acteur européen de la performance énergétique capable d’accompagner ses clients, depuis la définition de la stratégie énergétique jusqu’à la mise en œuvre concrète des solutions définies site par site », ajoute Marco Caputo, président d'Orygeen.

Avec cette acquisition, qui succède à celles de Sunvie, spécialiste du photovoltaïque en B2B, à l’été 2017 et de Francenergies, installateur expert en performance énergétique, fin 2017, le français vise un chiffre d’affaires de 20 millions d’euros à l'horizon 2021, autour de ses quatre métiers : l’efficacité énergétique, les énergies renouvelables, le stockage et flexibilité et les achats d’énergie.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

30/01/2019 - 31/01/2019
20e Carrefour de l’eau
30/01/2019 - 31/01/2019
Biogaz Europe 2019
05/02/2019 - 06/02/2019
Analyse Industrielle

Capteurs et transmetteurs
Détecteur de niveau à lames vibrantes Liquiphant

Le Liquiphant FTL31 est un détecteur de niveau pour les liquides. Le FTL31 est conçu pour les applications [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
SDH
Synchronous Digital Hierarchy. Normalisée par l’UIT au début des années 1990 (et connue aux Etats-Unis sous le nom de Sonet), la hiérarchie numérique synchrone définit une infrastructure de transport dans les réseaux de télécommunications sur fibre optique. Elle a été développée pour faciliter l’évolution vers les hauts débits, simplifier la gestion de la bande passante et améliorer les possibilités d’exploitation et de maintenance des réseaux télécoms. La SDH définit en particulier des niveaux successifs de multiplexage des voies de transmission : STM-1 (ou Sonet OC-3) à 155,52 Mbit/s, STM-4 (OC-12) à 622,08 Mbit/s, STM-16 (OC-48) à 2,488 Gbit/s et STM-64 (OC-192) à 9,953 Gbit/s. Brasseurs, multiplexeurs d’insertion/extraction et systèmes de ligne sont les trois principaux équipements SDH. (Définition Electronique International Hebdo)