ABB et Orange collaborent dans le Smart Building

Rédigé par  mercredi, 29 mai 2019 15:04

Selon le partenariat signé, ABB France va combiner ses systèmes de gestion de bâtiment avec les services de l’application mobile d’Orange Business Services, pour offrir plus de confort aux occupants en maîtrisant la consommation énergétique.

La filiale française d’ABB, fournisseur mondial de technologies dans les domaines de l’énergie et des automatismes, et Orange Business Services, l’entité du groupe Orange dédiée aux entreprises, ont signé un partenariat pour proposer une plate-forme de services dédiés au bâtiment intelligent. L’objectif de cette offre vise à améliorer le confort et la sécurité des occupants, tout en optimisant l’exploitation des locaux.

Les services proposés vont reposer sur la combinaison des systèmes de gestion de bâtiments d’ABB et l’application mobile développée par Orange Business Services, via laquelle les occupants interagiront sur leur environnement de travail de façon simple et fluide. Ils pourront par exemple contrôler la température d’une pièce, éteindre la lumière ou baisser les stores, avec une consommation énergétique maîtrisée. A cela s’ajoutent les services fournis par l’application d’Orange, tels que la réservation d’une salle de réunion en temps réel, l’autoguidage dans le bâtiment, la lecture du badge à la cantine ou à la sortie du parking, ainsi que l’état du trafic routier ou des transports en commun à proximité.

Cet accord de partenariat s’appliquera dans un premier temps aux immeubles de bureaux du secteur tertiaire, neufs ou existants et indépendamment d’un cycle de construction ou rénovation, afin de permettre l’introduction de ces services à tout moment. Ils seront déployés en premier lieu sur l’un des trois nouveaux bâtiments d’ABB à Beynost près de Lyon. Un immeuble abritant 320 personnes, entièrement connecté, spacieux et écoresponsable qui jouera le rôle de vitrine de l’offre des deux collaborateurs.

Dernière modification le mercredi, 29 mai 2019 15:04
Plus dans cette catégorie : « Metron renforce son équipe dirigeante
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

24/09/2019 - 26/09/2019
CIM 2019
24/09/2019 - 26/09/2019
Forum de l'électronique
24/09/2019 - 26/09/2019
Measurement World
08/10/2019 - 10/10/2019
Sepem Industries Angers
10/10/2019 - 10/10/2019
Journée technique du CFM

Mesure physique, analyse chimique
Experts en analyses physico-chimiques

Avec plus de 35 ans d'expérience en analyse physico-chimique et une présence dans le monde entier, [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
API

Ce sigle a deux sens, l’un qui s’applique à l’univers des automatismes, l’autre à l’univers de l’informatique.

  • Automate Programmable Industriel. Les API sont des ordinateurs dédiés aux applications d’automatismes. A la différence des ordinateurs de bureau, il n’y a ici ni clavier ni écran (du moins pour les API classiques). Il y a par contre un grand nombre d’entrées/sorties (sur lesquelles sont raccordés les capteurs et actionneurs). Autre différence importante, la programmation se fait avec des langages spéciaux conçus pour les automaticiens (décrits dans la norme IEC 1131.3).
    On le voit, cela n’a pas grand-chose à voir avec un automate au sens commun du terme. Une autre définition avait été proposée par des professionnels (“Contrôleur logique programmable”) mais elle n’a pas eu de succès.
    Le correspondant anglais de API est PLC (Programmable Logic Controller). 
  • Application Programming Interface, interface de programmation d’applications. A l’origine, une API (ou un jeu d’API) est une couche logicielle au travers de laquelle une application peut accéder de façon standardisée aux ressources d’un système, sans qu’elle en connaisse les détails internes. Elle est donc utilisée par les développeurs d’applications et implantée sous une forme concrète sous la forme d’appels système, de fonctions C ou, sous Windows, de DLL (Dynamic Link Libraries). Mais aujourd’hui, le concept d’API s’est généralisé à tout type d’interface logicielle plus ou moins standard : API de système d’exploitation, API pour couches d’accès au réseau, API entre deux entités logicielles distantes, etc. (Définition Electronique International Hebdo)