Danfoss a démarré 2018 sur les chapeaux de roues

Rédigé par  vendredi, 13 juillet 2018 16:15

Les résultats du premier trimestre du groupe danois révèlent une forte progression de son chiffre d’affaires, qui se traduit par une hausse sensible de son bénéfice.

Le groupe Danfoss, fournisseur à l’échelle mondiale de produits et services pour la réfrigération, la climatisation, le chauffage, la régulation des machines et présent également dans les énergies renouvelables, a publié ses résultats du premier trimestre 2018 faisant apparaître un chiffre d’affaires de 1 474 millions d’euros, en hausse de 9 % par rapport à la même période de l’an passé. Le danois a ainsi dégagé un profit net de 113 M€, marquant une progression de 22 %.

« Les grandes tendances mondiales comme l’urbanisation, le numérique et le raccordement à l’électricité sont en plein boom. De plus, le rendement énergétique est devenu une priorité des instances internationales, considéré comme un moyen essentiel et rentable pour lutter contre le changement climatique et la pollution atmosphérique », commente Kim Fausing, Pdg de Danfoss.

Tous les secteurs d’activité de l’entreprise ont participé à cette croissance mais la hausse la plus importante a été enregistrée par Danfoss Power Solutions. Cette division propose des solutions hydrauliques pour véhicules non routiers et connaît une forte progression due aux investissements massifs en infrastructures.

Sur le plan géographique, l’Amérique du Nord, l’Europe et la Chine ont poursuivi leur croissance, avec un rythme plus élevé en Chine répondant à la demande en solutions écoénergétiques telles que des grandes pompes à chaleur ou des systèmes de chauffage urbain.

Si M. Fausing se félicite que Danfoss recueille les fruits d’initiatives de croissance ciblées, il constate également que le groupe bénéficie du haut niveau d'investissement en général, notamment dans des infrastructures modernes. Et de conclure: « Cela nous incite fortement à poursuivre notre croissance par l’investissement ».

Dernière modification le vendredi, 13 juillet 2018 16:35
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

05/03/2019 - 08/03/2019
Global Industrie
12/03/2019 - 14/03/2019
CFIA
13/03/2019 - 13/03/2019
Journée technique du CFM
26/03/2019 - 28/03/2019
Sepem industries Toulouse
01/04/2019 - 05/04/2019
Foire de Hanovre

Non classé
Mesure vibratoire de machines tournantes

Quelle que soit la machine : générateur, turbine, compresseur alternatif, diesel ou transmission, les [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Régulateur PID

La régulation a pour objectif de maintenir à un niveau prédéterminé un paramètre de process (une température, une pression, un niveau, un débit, une position, une vitesse, etc.). Pour ce faire, le régulateur agit sur une valeur réglante (pour par exemple commander une résistance chauffante, une vanne, un robinet, un moteur, etc.).

Le régulateur PID est de loin le régulateur le plus répandu et le plus facile à mettre en œuvre. Ce type de régulation (voir aussi la définition de ce terme) consiste à associer trois actions :

  • action proportionnelle (P) : la grandeur de sortie du régulateur est directement proportionnelle à l’écart entre la grandeur mesurée et la valeur de consigne. Avec ce type de régulation, la valeur mesurée n’atteint jamais la valeur de la consigne : le rôle du régulateur est de minimiser cet écart.
  • action intégrale (I) : l’action intégrale permet d’annuler l’écart entre la mesure et la consigne et donc d’améliorer la précision de la régulation. Elle consiste à réaliser une intégration (au sens mathématique du terme) de l’écart. L’action intégrale est pratiquement toujours associée à une action proportionnelle.
  • action dérivée : celle-ci consiste à dériver (au sens mathématique du terme) l’écart entre la mesure et la consigne. L’action dérivée permet de raccourcir le temps de réponse de la régulation et de stabiliser la régulation (lorsque les variations de la grandeur contrôlée sont rapides). L’action dérivée est complémentaire de l’action proportionnelle.