Danfoss assoit sa position dans les technologies de chauffage

Rédigé par  vendredi, 05 octobre 2018 16:10

Le groupe danois a installé des pompes, variateurs et échangeurs de chaleur dans la plus grande centrale de chauffage solaire au monde.

Danfoss, fournisseur à l’échelle mondiale de produits et services pour la réfrigération, la climatisation, le chauffage et la régulation des machines, a équipé de pompes, de variateurs de vitesse et d’échangeurs thermiques, la centrale solaire de Silkeborg au Danemark, présentée comme le plus grand système de chauffage au monde. Une référence qui permet au groupe danois de renforcer sa position en matière de technologies de chauffage.

La centrale de Silkeborg peut produire 80 000 MWh de chaleur par an, tout en réduisant les émissions de CO2 de 15 700 tonnes. Elle permet de chauffer les foyers et lieux de travail de 40 000 personnes et assure 18 à 20 % de la consommation annuelle en chauffage de la ville, qui affiche son ambition de produire une énergie de chauffage sans émissions de CO2 à l’horizon 2030. Le site comprend 12 436 panneaux solaires répartis en quatre champs indépendants, assurant la continuité de production en cas de défaillance de l’un d’eux. La durée d’exploitation prévue est de 25 ans.

Danfoss a installé à Silkeborg quatre pompes de grand volume fonctionnant en continu pour acheminer l’eau jusqu’aux usagers. Quatre pompes de secours ont été prévues en cas de panne. Ces machines sont contrôlées par des variateurs VLT Aqua qui optimisent la consommation électrique. D’autre part, la centrale solaire exploite quatre échangeurs thermiques fournis par Sondex, un fabricant acquis par Danfoss en 2016. Ces équipements, qui comptent entre 884 et 936 plaques, ont été spécialement conçus pour s’adapter au dénivelé du terrain.

Dernière modification le lundi, 08 octobre 2018 10:52
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

12/11/2019 - 15/11/2019
Productronica

Non classé
FAULHABER Spécialiste Systèmes d

Inventé par Dr. Fritz Faulhaber père et breveté en 1958, la bobine á bobinage oblique de FAULHABER [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Indicateur/totalisateur de débit Indicateur/totalisateur de débit
    Fluidwell a ajouté le modèle E115 à sa série E. Il s’agit d’un indicateur/totalisateur de débit bidirectionnel antidéflagrant, qui permet de détecter le sens de l’écoulement avec des entrées de signal en quadrature.
    Lire la suite >
  • Imageur thermique de poche Imageur thermique de poche
    Le PTi120 de Fluke est un nouvel imageur thermique de poche robuste (IP54 et chute jusqu’à 1 m de hauteur). Il permet aux techniciens industriels d’identifier rapidement les points chauds et/ou froids de pompes, de moteurs, d’installations de CVC, etc.
    Lire la suite >
  • Titreur polyvalent et économique Titreur polyvalent et économique
    Le nouvel Eco Titrator de Metrohm est un titreur polyvalent, compact et abordable pour toutes les applications potentiométriques classiques utilisées dans le cadre du contrôle qualité (agroalimentaire, pétrochimie, analyse de l’eau, traitement de surface, analyse de tensioactifs).
    Lire la suite >
Flicker
Sur les installations électriques, la mise en marche de charges variables, comme des fours à arc, des imprimantes laser, des micro-ondes ou des systèmes de conditionnement d'air provoquent des variations rapides de tensions électriques : ce phénomène est appelé papillotement et il est quantifié par la valeur du flicker. Celui-ci est en réalité un calcul statistique issu de la mesure des variations rapides de tension et défini par la norme EN 61000-4-5. Pour l'homme, le papillotement est visible au niveau de la lumière d'éclairage, ce qui peut avoir des conséquences négatives (maux de tête, irritabilité, etc.).
Le flicker est un phénomène très variable dans le temps et son impact sur l'homme et sur les équipements n'est pas très facile à définir. Pour cette raison, deux valeurs de flicker ont été définies : le flicker courte durée (Pst), qui consiste à observer le flicker sur une période de 10 minutes, et le flicker longue durée (Plt), pour lequel la période de mesure est de 2 heures.