Outil d’amélioration de l’efficacité énergétique

Rédigé par  jeudi, 02 mars 2017 11:03

Enerdis (groupe français Chauvin Arnoux) propose désormais la 3e génération de son logiciel E.online, un outil permettant d’améliorer d’une manière durable l’efficacité énergétique d’une entreprise.

# Interface encore plus conviviale et moderne que celle de l’E.online 2

# Meilleure lisibilité des informations, accès direct au menu par des icônes facilement identifiables, navigation plus agréable et rapide…

# Personnalisation complète de tous les graphiques et tableaux de bord, assurant ainsi à chaque utilisateur d’individualiser son espace de travail

# Possibilité d’ajouter des profils utilisateurs et des points de mesure en fonction des besoins

# Fonctionnalités : suivi des consommations, supervision en temps réel de toutes les mesures et comptage, partage des rapports via la diffusion automatique par mail des analyses, alertes ciblées en fonction de modèles énergétiques, archivage des données sur plus de dix ans d’historique, indices de performance énergétique

# Applications : énergies (électricité, eau, gaz, calories), usages et procédés

Enerdis

www.enerdis.com

Dernière modification le jeudi, 02 mars 2017 11:03
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

Pas d'événement

Capteurs et transmetteurs
Débitmètres Proline 300/500

Nouvelle génération de mesure de débitProline 300/500 vous offre une grande valeur ajoutée tout au [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Run Time
Version exécutoire d’un logiciel. La plupart des logiciels industriels comportent une version dite de “développement” qu’utilise le développeur pour créer un applicatif opérationnel. Cet applicatif est ensuite compilé et chargé dans la (ou les) machines (s) cible. C’est cet applicatif que l’on appelle le “run time”. Le run time ne peut pas être modifié (sauf les paramétrages prévus lors de la conception du logiciel). Souvent, les éditeurs de logiciels vendent une version “développement” et font payer des royalties pour les versions “run-time” (les royalties sont calculées en fonction du nombre de postes déployés).