Comment mener un audit énergétique ?

Rédigé par  vendredi, 05 septembre 2014 16:27

Toutes les réponses aux questions suscitées par cette thématique sont données par les normes NF EN 16247-2 à 4, méthodes de référence d’audit énergétique pour les domaines du bâtiment, de l’industrie et du transport, qui ont été publiées cet été par Afnor.

Les normes NF EN 16247-2 à 4, méthodes de référence d’audit énergétique pour les domaines du bâtiment, de l’industrie et du transport, sont mises à disposition depuis cet été par Afnor. Ces normes viennent ainsi appuyer la règlementation qui rend obligatoires les audits énergétiques pour les grandes entreprises.

Selon la norme NF EN 16247-1 publiée en 2012, un audit énergétique est un examen et une analyse méthodiques de l’usage et des consommations énergétiques d’un site, d’un bâtiment ou d'un organisme. Il vise à identifier les flux énergétiques et les potentiels d’amélioration de l’efficacité énergétique, puis d’en rendre compte. La norme NF EN 16247-1 délivre les exigences générales pour la réalisation d’un audit énergétique. Elle indique la méthodologie et les actions à mener tout au long des différentes étapes d’un audit énergétique (définition de l’objectif, du périmètre, réalisation d’une visite sur site, etc.).

Pour le bâtiment, la norme NF EN 16247-2 précise les exigences, la méthodologie et les livrables d'un audit énergétique dans les bâtiments dans leur ensemble (à l'exclusion des habitations privées individuelles), sur des parties spécifiques ou un système technique.

Sur un site industriel, un audit énergétique est un outil décisif pour aider un organisme à gérer sa consommation d'énergie. Les secteurs industriels présentent une grande diversité de procédés, d’utilités et d’usages énergétiques. La norme NF EN 16247-3 est un nouveau document de référence pour la réalisation d’audits énergétiques dans ce secteur.

Enfin, dans le domaine du transport, la norme NF EN 16247-4 harmonise les procédures déjà utilisées pour mener un audit énergétique. Elle décrit des aspects spécifiques à chaque mode de transport. Les exigences s'appliquent au transport routier, ferroviaire, maritime et aérien, et prennent en compte les différences entre transports locaux et à longue distance, ainsi que ce qui est transporté (en somme, des marchandises et des personnes).

Dernière modification le mardi, 23 décembre 2014 15:29
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

02/09/2020 - 03/09/2020
Expobiogaz
03/09/2020 - 04/09/2020
Sido
16/09/2020 - 17/09/2020
Analyse industrielle
23/09/2020 - 24/09/2020
IoT World + MtoM Embedded
23/09/2020 - 24/09/2020
Microwave & RF
29/09/2020 - 01/10/2020
Carrefour des fournisseurs de l’industrie agroalimentaire (CFIA)
29/09/2020 - 01/10/2020
Sepem Industrie Avignon/Forum de l'électronique

Non classé
FAULHABER Spécialiste Systèmes d

Moteurs pas à pas La structure robuste, la grande plage de régimes et la puissance exceptionnelle dans [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Nathalie HEURLIN
Chef de publicité
n.heurlin@mesures.com - 02.98.27.79.99
UMTS
Universal Mobile Telecommunications System, système de télécommunication mobile universel. L’UMTS est une norme de téléphonie mobile de troisième génération (dite 3G) mise en œuvre en Europe.
La première génération de la téléphonie mobile a été mise en place dans les années 70-80, et elle était limitée aux véhicules automobiles (taxis, ambulance, police, etc.). Celle-ci nécessitait des équipements assez lourds.
La deuxième génération est arrivée des années 90 avec le GSM, réseau de téléphonie numérique. Celle-ci a connu une évolution importante avec le GPRS (fonctions multimédia), parfois appelée génération 2D et 1/2.
Les réseaux de troisième génération, avec de plus grandes possibilités de communication multimédia (en termes de débit notamment) sont opérationnels depuis 2001 au Japon. Ils arrivent en Europe (UMTS).