L’ISO 50001 vient d’être rénovée

Rédigé par  mardi, 11 septembre 2018 16:05

La version 2018 place désormais la performance énergétique au niveau de la stratégie des organisations.

Pour répondre aux enjeux de réduction des émissions de gaz à effet de serre dans le monde et d’accès à l’électricité, l’un des outils à la disposition de tout un chacun est l’efficacité énergétique, comme le rappelle le groupe Afnor (Association française de normalisation). Et la norme ISO 50001 rénovée, en plaçant la performance énergétique au niveau de la stratégie des organisations, devrait y contribuer encore un peu plus.

Comme pour toutes les normes volontaires, l'ISO 50001, dont la première édition a été publiée en 2011, a été soumise à un examen de son utilité, cinq ans après sa publication. Deux principales évolutions ont été apportées. L’une vise à prendre en compte l’état de l’art en matière de collecte des données de consommation et de mesure de l’amélioration de la performance énergétique. Elle fournit ainsi des outils précieux pour surveiller, mesurer et évaluer cette amélioration. La seconde évolution concerne la structure du document, désormais similaire à celle des autres normes de systèmes de management, pour faciliter les démarches croisées.

« La nouvelle édition de l’ISO 50001 tombe d’ailleurs à point nommé pour les grandes entreprises européennes censées préparer leur 2e audit énergétique réglementaire, à partir de 2019 pour la France. Celles qui pousseront la démarche jusqu’à se faire certifier seront exemptées de cet exercice, transformant ainsi une obligation réglementaire en un avantage concurrentiel », indique Afnor dans son communiqué de presse.

Rappelons que, pour un site industriel ou un siège social par exemple, l’ISO 50001 améliore les marges de l’entreprise, aide à identifier des gisements d’économies cachés et permet de hiérarchiser les actions stratégiques, selon l’étude internationale d’Afnor Énergies sur les pratiques de management de l’énergie d’organismes certifiés ISO 50001 (mars 2017). Selon l’étude ISO Survey publiée fin 2016, un total de 20 216 certificats de conformité a été délivré, dont 7 000 en France, soit une hausse de 69 % du nombre de certifications au cours de cette même année.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

20/11/2018 - 21/11/2018
Be 4.0
27/11/2018 - 27/11/2018
Automation Class Factory

Capteurs et transmetteurs
Transmetteur 8 voies Liquiline CM448 | Endress+Hauser

Le Liquiline CM448 est un transmetteur multiparamètre numérique pour la surveillance et le contrôle [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Barrières immatérielles de sécurité Barrières immatérielles de sécurité
    
Les nouvelles barrières immatérielles de sécurité Allen-Bradley GuardShield 450L-E de Rockwell  Automation se veulent faciles d'installation et fonctionnent en mode émetteur-récepteur.

    Lire la suite >
  • Numériseurs multivoies LXI Numériseurs multivoies LXI
    Spectrum Instrumentation a une nouvelle fois étendu sa famille de numériseurs LXI digitizerNetbox, avec l’introduction de la série DN6.59x forte de douze modèles. Ils offrent une solution facile à utiliser pour réaliser des mesures précises sur de multiples voies ou pour tester des signaux provenant de plusieurs composants électroniques ou points de test.
    Lire la suite >
  • Caméras d’inspection Caméras d’inspection
    Fluke a lancé les caméras d’inspection DS701 et DS703 FC pour la résolution de pannes en maintenance industrielle et le test d’assurance qualité.
    Lire la suite >
FPD
Flame Photometric Detector, détecteur à photométrie de flamme, utilisé pour analyser des composés organiques.