Les débitmètres à effet Vortex

Rédigé par  lundi, 01 juin 2015 15:30
La technologie à effet Vortex est, si l'on peut dire, le parent pauvre des méthodes de mesure de débit industrielle. Bien qu'elle soit connue depuis des dizaines d'années, en particulier pour remplacer les organes déprimogènes, la technologie ne représente qu'une toute petite part de marché de la débitmétrie. Certains acteurs enregistrent néanmoins ces dernières années une croissance sur ce segment de marché, croissance liée notamment à une meilleure réputation de la technologie –fini le temps des réticences du début !–, au développement de débitmètres multiparamètres, à l'intérêt grandissant des industriels pour l'efficacité énergétique, etc. Mais, comme toutes les autres technologies, les débitmètres à effet Vortex ont aussi des limitations, ce qui impose aux utilisateurs de se poser les bonnes questions…

Connectez-vous pour lire la suite

Aide ? Créer un compte
Dernière modification le lundi, 01 juin 2015 15:30
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

27/09/2017 - 28/09/2017
Simer
03/10/2017 - 03/10/2017
Journée Technique - Accréditation NF ISO 17025
05/10/2017 - 06/10/2017
4DMIX
10/10/2017 - 10/10/2017
Journée technique du CFM
10/10/2017 - 11/10/2017
Atmos’Fair
10/10/2017 - 12/10/2017
Sepem Industries Angers
18/10/2017 - 18/10/2017
Table ronde Mesures sur l'efficacité énergétique

Capteurs et transmetteurs
Thermorésistance iTHERM TM411 | Endress+Hauser

Cette thermorésistance iTHERM a été conçue pour répondre aux exigences de l'agroalimentaire et des [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Bayes, bayésien
Au 18ème siècle, Thomas Bayes a fait des travaux sur la théorie des probabilités. Ceux-ci trouvent un nouveau prolongement aujourd’hui avec les “réseaux bayésiens” dont le but est d’extraire les informations pertinentes (la “connaissance”) dans des grosses masses d’informations stockées dans les mémoires des ordinateurs. Les réseaux bayésiens sont au carrefour de deux disciplines : les techniques de traitement statistique et les techniques de l’intelligence artificielle (systèmes experts). Les réseaux bayésiens permettent notamment d’introduire la notion d’incertitude dans les systèmes experts, afin qu’ils soient capables de raisonner sur des informations et des règles incertaines (les informations peuvent être complètes, les règles du raisonnement ne sont pas forcément formalisées, etc.).
Les réseaux bayésiens constituent une discipline jeune, qui offre de belles perspectives pour par exemple établir un diagnostic d’un système complexe ou pour contrôler un process de production complexe.