Michelin, SoftBank et Adlink déploient une solution IoT au Japon

Rédigé par  vendredi, 16 novembre 2018 15:14
La mise en œuvre du service de contrôle de pneus à distance de Michelin, via la plate-forme IoT de SoftBank et une passerelle de communication intelligente d’Adlink, représente une première au Japon et devrait s’étendre à d’autres applications de mobilité.
Le spécialiste taïwanais des solutions informatiques embarquées Adlink, vient de voir sa passerelle de communication MXE-110i sélectionnée par Michelin et SoftBank pour le déploiement au Japon de leur système IoT de surveillance de pneus.
 
Basé sur le service cloud TPMS (Tire Pressure Monitoring System) de Michelin et mis en œuvre sur la plate-forme IoT fournie par SoftBank, ce système permet de contrôler des pneus à distance depuis un smartphone ou une tablette. Destiné notamment aux entreprises de construction ou de gestion de flotte, il renforce la fiabilité et la sécurité tout en réduisant les coûts de logistique et de suivi des ressources.
 
Le TPMS exploite des capteurs de mesure de pression d’air et de température d’un pneu. Il effectue une surveillance permanente et envoie un message au client, au distributeur de pneus et au réseau d’assistance Michelin lorsque des données s’écartent des niveaux de tolérance fixés. Les communications via la plate-forme cloud sont assurées par la passerelle d’Adlink embarquée à bord du véhicule. Basé sur un processeur Intel Quark SoC X1021 et doté d’une connectivité RF polyvalente, le module MXE-110i est intégré dans un boîtier robuste sans ventilateur et au format compact (120 x 100 x 50 mm).
 
La mise en œuvre d’un tel système IoT de surveillance par un fabricant de pneus représente une première au Japon, dans un contexte que Paul Perriniaux, directeur général de Nihon Michelin Tire Co, précise: « Le Japon est confronté à des problèmes de réduction de la population active et de vieillissement de la société. Le manque de personnel dans les secteurs des transports, de la construction et de l’agriculture est particulièrement grave. L’amélioration de la productivité et la réduction de la charge de travail sont des sujets qu’il faut urgemment prendre en compte ». L’opérateur japonais SoftBank prévoit en effet une progression du marché lié à l’IoT et à la 5G concernant d’autres applications de mobilité, comme le covoiturage et les véhicules autonomes.
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

07/05/2019 - 10/05/2019
Control
16/05/2019 - 16/05/2019
Journée technique du CFM
20/05/2019 - 20/05/2019
Café débat sur la métrologie
21/05/2019 - 23/05/2019
Preventica Paris
22/05/2019 - 23/05/2019
PEFTEC 2019
23/05/2019 - 23/05/2019
A3P Métrologie
05/06/2019 - 06/06/2019
Atmos’Fair
12/06/2019 - 13/06/2019
Expo Biogaz
17/06/2019 - 23/06/2019
Salon international de l'aéronautique et de l'espace
18/06/2019 - 18/06/2019
Energy Class Factory

Non classé
Memograph M RSG45

L'enregistreur graphique évolué est un système flexible et performant pour l'organisation des valeurs [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Étiquette RFID sans adhésif
 Étiquette RFID sans adhésif

    Inotec a dévoilé LoopTag, une solution d’étiquetage RFID sans adhésif. L'étiquette s'attache en effet en une boucle avec verrouillage automatique.

    Lire la suite >
  • Caméra 3D à temps de vol
 Caméra 3D à temps de vol

    ifm electronic présente une nouvelle caméra 3D, la 03X100. Basée sur la technologie à temps de vol, elle convient notamment à la détection des objets et des personnes dans l'environnement des robots collaboratifs ou autonomes.

    Lire la suite >
  • Variateurs de vitesse
 Variateurs de vitesse

    Rockwell Automation a étendu la plage de puissance et les fonctionnalités de la technologie TotalFORCE qui équipe les variateurs de vitesse Allen-Bradley PowerFlex  755T.

    Lire la suite >
Carte de contrôle
Ce terme est couramment utilisé dans les applications de contrôle statistique de la qualité (SQC) ou de fabrication (SPC). Une carte de contrôle est un graphique sur lequel sont tracées des limites inférieure et supérieure (que l’on s’impose) et où l’on reporte les valeurs d’une statistique calculée sur des échantillons successifs d’une fabrication. Une carte de contrôle n'a donc rien à voir avec une carte électronique…
Il existe de multiples variantes de cartes de contrôle, que l’on peut classer en deux catégories : les cartes de contrôle aux mesures (avec des valeurs mesurées) et les cartes de contrôle aux attributs (valeurs comptées).