Michelin, SoftBank et Adlink déploient une solution IoT au Japon

Rédigé par  vendredi, 16 novembre 2018 15:14
La mise en œuvre du service de contrôle de pneus à distance de Michelin, via la plate-forme IoT de SoftBank et une passerelle de communication intelligente d’Adlink, représente une première au Japon et devrait s’étendre à d’autres applications de mobilité.
Le spécialiste taïwanais des solutions informatiques embarquées Adlink, vient de voir sa passerelle de communication MXE-110i sélectionnée par Michelin et SoftBank pour le déploiement au Japon de leur système IoT de surveillance de pneus.
 
Basé sur le service cloud TPMS (Tire Pressure Monitoring System) de Michelin et mis en œuvre sur la plate-forme IoT fournie par SoftBank, ce système permet de contrôler des pneus à distance depuis un smartphone ou une tablette. Destiné notamment aux entreprises de construction ou de gestion de flotte, il renforce la fiabilité et la sécurité tout en réduisant les coûts de logistique et de suivi des ressources.
 
Le TPMS exploite des capteurs de mesure de pression d’air et de température d’un pneu. Il effectue une surveillance permanente et envoie un message au client, au distributeur de pneus et au réseau d’assistance Michelin lorsque des données s’écartent des niveaux de tolérance fixés. Les communications via la plate-forme cloud sont assurées par la passerelle d’Adlink embarquée à bord du véhicule. Basé sur un processeur Intel Quark SoC X1021 et doté d’une connectivité RF polyvalente, le module MXE-110i est intégré dans un boîtier robuste sans ventilateur et au format compact (120 x 100 x 50 mm).
 
La mise en œuvre d’un tel système IoT de surveillance par un fabricant de pneus représente une première au Japon, dans un contexte que Paul Perriniaux, directeur général de Nihon Michelin Tire Co, précise: « Le Japon est confronté à des problèmes de réduction de la population active et de vieillissement de la société. Le manque de personnel dans les secteurs des transports, de la construction et de l’agriculture est particulièrement grave. L’amélioration de la productivité et la réduction de la charge de travail sont des sujets qu’il faut urgemment prendre en compte ». L’opérateur japonais SoftBank prévoit en effet une progression du marché lié à l’IoT et à la 5G concernant d’autres applications de mobilité, comme le covoiturage et les véhicules autonomes.
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

12/11/2019 - 15/11/2019
Productronica

Mesure physique, analyse chimique
Experts en analyses physico-chimiques

Avec plus de 35 ans d'expérience en analyse physico-chimique et une présence dans le monde entier, [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Capteur de vitesse d’air Capteur de vitesse d’air
    Le modèle PAV1000, lancé par Posifa Technologies (ex-Posifa Microsystems) est un capteur de vitesse d’air pour les applications Chauffage, Ventilation, Climatisation (CVC) et de gestion thermique des data centers.
    Lire la suite >
  • Indicateur/totalisateur de débit Indicateur/totalisateur de débit
    Fluidwell a ajouté le modèle E115 à sa série E. Il s’agit d’un indicateur/totalisateur de débit bidirectionnel antidéflagrant, qui permet de détecter le sens de l’écoulement avec des entrées de signal en quadrature.
    Lire la suite >
  • Intégrateur pour boucles de Rogowski Intégrateur pour boucles de Rogowski
    LEM a complété son offre de boucles de Rogowski flexibles à clipser, avec l’intégrateur AI-PMUL. Il convertit le signal secondaire de boucles de Rogowski en un signal analogique.
    Lire la suite >
Temps réel
La notion de temps réel est très utilisée et elle est peu précise. Tout le monde est d’accord pour dire qu’elle est intimement liée au sujet ou au processus auquel elle est associée. Temps réel ne doit pas être confondu avec “rapidité”. On dit qu’une régulation de température d’un four à verre se fait en temps réel si elle est capable de réagir en quelques secondes, voire quelques dizaines de secondes. L’automatisme d’une machine de report de composants sur une carte électronique est considéré comme temps réel si son temps de cycle est de l’ordre de la microseconde. Un processus de livraison du courrier est considéré comme temps réel s’il prend un jour ou deux. On pourrait multiplier les exemples.
Dans beaucoup d’articles et documents, les mots “temps réel” et “déterminisme” sont souvent utilisés l’un pour l’autre. Souvent à tort (voir définition de “déterminisme”).