IHM

Les tablettes Toughpad de Panasonic résistent à un voyage dans l’espace

Rédigé par  jeudi, 12 janvier 2017 16:36

Les terminaux mobiles FZ-N1 et FZ-G1 du japonais ont résisté à un vol à 34 000 mètres d’altitude, à une exposition à des températures de - 67°C et à une chute vers la Terre à plus de 400 km/h.

Les équipements électroniques durcis subissent toute une batterie de tests pour quantifier leur résistance aux chocs, aux chutes, aux vibrations, à l’eau, à la poussière ou bien encore aux températures extrêmes. Mais rares sont ceux qui sont testés en prenant place dans un ballon météorologique qui les emportent dans l’espace proche. C’est pourtant à cet exercice que s’est livré Panasonic - avec l’aide de la société Sentintospace spécialisée dans l’envoi et le tournage vidéo d’objets dans l’Espace proche – pour tester un smartphone FZ-N1 et une FZ-G1 de sa gamme de terminaux mobiles durcis Toughpad.
 
Attachés à un ballon météorologique et entourés de caméras pour filmer leur expédition, ces deux appareils ont ainsi été propulsés à plus de 34 000 mètres d’altitude lors de deux vols séparés au cours desquels ils ont survécu à des températures de - 67°C avant que le ballon n’explose et qu’ils ne plongent vers la Terre à une vitesse supérieure à 400 km/h.
 
« Même si nous connaissons la robustesse de nos produits, nous n’étions pas complètement certains que les tablettes Toughpad survivraient à ce test extrême, reconnaît Jon Tucker, responsable produits pour l’Europe chez Panasonic Computer Product Solutions. Mais ils ont atteint l’espace proche à une altitude trois fois supérieure à celle d’un jet sans encombre et ont dépassé la limite Armstrong, au-delà de laquelle les humains ne peuvent survivre sans combinaisons pressurisées, avant de plonger vers la Terre. À l’exception de quelques coups et rayures, les deux appareils étaient en parfait état de marche et continuaient à enregistrer. »

 

Dernière modification le jeudi, 12 janvier 2017 16:55
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans


Non classé
Memograph M RSG45

L'enregistreur graphique évolué est un système flexible et performant pour l'organisation des valeurs [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Alimentations de laboratoire Alimentations de laboratoire
    En plus d’être compactes et silencieuses (via une régulation automatique du ventilateur), les alimentations de laboratoire de la série NGE100 de Rohde & Schwarz intègrent des voies isolées galvaniquement pouvant être connectées en série ou en parallèle pour augmenter les tensions ou les puissances de sortie.
    Lire la suite >
  • Système d’entrées/sorties décentralisé Système d’entrées/sorties décentralisé
    Le nouveau système d’entrées/sorties décentralisé Simatic ET 200SP HA de Siemens a été est développé pour l’industrie des procédés.
    Lire la suite >
  • Capteur de couple Capteur de couple
    La gamme de mesure du capteur de couple T22 de HBM s'étend répondant ainsi aux besoins de mesures de petits couples, notamment dans l’industrie du roulement.
    Lire la suite >
DTM
Device Type Manager : il s’agit d’une norme de description des instruments de process (capteurs, vannes, etc.) qui est grosso modo soutenue par les partisans du bus de terrain Profibus. DTM est indissociable de FDT, l’outil d’exploitation des informations contenues dans les instruments.
Emerson Process Management, le leader en instrumentation de process, s’oppose farouchement au concept FDT/DTM et mise sur la technologie DD.